Université : émeute à Santiago – 2 décembre 2011

Al menos dos heridos en una noche de disturbios en Santiago de Chile

europapress.es

SANTIAGO, 3 Dic. (EUROPA PRESS) –

   Al menos dos personas han resultado heridas a lo largo de una noche de disturbios en Santiago de Chile, en la que varios grupos de encapuchados han incendiado un autobús y han prendido fuego al casino de la facultad de Ciencias de la Universidad de Santiago, según ha informado el diario chileno ‘El Mercurio’.

   Los dos heridos se han registrado durante el último suceso, aunque el incendio ya ha sido controlado por los Bomberos. Testigos presenciales han señalado que varios encapuchados estaban presentes en el campus en el momento en que se declaró el incendio en el casino.

   Por otra parte, un autobús del Transantiago ha quedado totalmente destruido después de que varios encapuchados le prendieran fuego, que afectó al depósito de combustible del aparato, provocando una explosión. Mas…

Mas noticias

~ par Alain Bertho sur 3 décembre 2011.

Une Réponse to “Université : émeute à Santiago – 2 décembre 2011”

  1. Ce commentaire fait suite à la lecture de cet article et a pour but de préciser quelques informations.
    Je suis étudiant en Anthropologie et j’étudie la/les révoltes étudiantes au Chili. Le bus à effectivement été incendié avenue de Grecia, mais à l’université du Chili et non celle de Santiago. Par la suite, des jeunes (peut-être ‘Encapuchados’) se sont affrontés avec la police. Puis, ils se sont réfugiés dans l’unversité. Un incendie dans un batiment en construction s’est alors déclaré. Des bonbonnes de gaz servant à la soudure ont explosé et les vitres de la bibliothèque de sciences sociales ont été souflé. Le bilan est lourd car en plus des dégats matériels deux adoléscents sont gravement bléssés.
    A l’heure actuelle, aucune réelle information ne permet de savoir si ces jeunes appartenaient à l’Université du Chili , et si le deuxième incendie était volontaire ou s’il était le résultat de l’affrontement avec les force de l’ordres. Toujours est-il que la violence policière est ici un fait, et qu’incriminer les encapuchados sert les autorités locales.
    Par ailleurs, le batiment en question est au centre d’une polémique. En effet, les étudiants n’ont pas été consulté et ne sont pas tous d’accord pour la construction de ce bâtiment car le campus de l’Université du Chili est vaste et ce lieu était un espace de détente et d’échange entre les étudiants. Il permetait aussi des rassemblements de différentes natures.
    De plus l’argent nécessaire à sa construction est prété par le gouvernement chilien et doit être remboursé par l’université. Il me semble nécéssaire de rappeler ici, que le Chili connait de grands rassemblements pour une éducation gratuite et de qualité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :