Logement : émeute à Bakari – 5 septembre 2011

Suite à une rumeur faisant état du gel du relogement par le ministre de l’habitat et le wali d’Alger, Des émeutes éclatent à Baraki

letempsdz.com

06-09-2011

 «En quelques secondes, la rumeur a fait le tour et suscité la colère des citoyens de la cité Baraki qui, vers 11H00 hier, ont investi les routes pour les bloquer à l’aide de pneus brûlés et autres objets», indique un locataire. Selon des témoins, «le wali a refusé de recevoir une délégation qui s’était déplacée pour confirmer ou infirmer cette rumeur à l’origine de la colère des citoyens de cette commune».

Presque aussitôt, le mouvement s’est amplifié et des résidents de plusieurs quartiers avoisinant la cité Baraki ont rallié la protesta. En dépit de l’arrivée des brigades anti-émeutes, sous une pluie de projectiles, les manifestants ont entrepris d’assiéger le commissariat de police.

«Des centaines de citoyens ont littéralement encerclé le commissariat.» Lire la suite…

letempsdz.com

06-09-2011

Une trentaine de personnes, dont une dizaine de policiers, ont été blessées et le siège du commissariat de Baraki a été attaqué, hier, selon des sources bien informées, lors des émeutes survenues dans cette localité et le quartier de Diar Echems à El Madania entre les forces de l’ordre et des citoyens qui ont refusé d’occuper leurs nouveaux logements.

Les citoyens qui refusent de déménager à Birtouta notamment veulent être relogés avec leurs voisins qui ont été, eux, relogés à Birkhadem et Draria. Alors que de violents affrontements ont éclaté entre les forces de l’ordre et de jeunes habitants de Diar Echems et Baraki, les jeunes protestataires de Bab El Oued, voire Beau Fraisier et Triolet, ont cessé leur mouvement de protestation.

Par ailleurs, les habitants de la cité dite  » El Karier « , après avoir refusé dans un premier temps de déménager, sont revenus sur leur décision, suite à une entrevue avec le chef de cabinet de la daïra de Bab El Oued et après avoir visité leurs nouveaux logements au niveau de Ain El Malha dans la commune de Gué de Constantine. Selon des échos, non confirmés, ces derniers ne devraient pas être relogés aujourd’hui comme prévu.

Ces habitants auraient menacé de revenir à la charge aujourd’hui et de tout casser et saccager si c’était le cas. Lire la suite…

 

~ par Alain Bertho sur 6 septembre 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :