Travaux urbains : émeute à العدار Hydra (Alger) – 7 août 2011

L’affaire de la cité bois des pins, aujourd’hui, devant la justice. Les affrontements reprennent à Hydra

lexpressiondz.com

Par Karim AIMEUR – Lundi 08 Aout 2011

Le tribunal administratif de Bir Mourad Raïs traitera aujourd’hui l’affaire de ce chantier.

Les habitants de la cité Bois des Pins (Hydra), à Alger, n’oublieront pas de sitôt les scènes de violence qu’ils ont vécues, hier, matin. Des affrontements violents ont, en effet, éclaté entre habitants et forces de l’ordre dès les premières heures de la matinée, faisant des dizaines de blessés dans les deux camps.
Les habitants ont tenté d’empêcher la reprise des travaux du parking érigé dans un espace vert. Les forces de l’ordre sont depuis plusieurs semaines présentes sur les lieux pour sécuriser et assurer la continuité du chantier.
«Ils nous ont attaqués à 6h du matin et nous ont réveillés», témoigne une dame. A 11h du matin, les traces des affrontements sont visibles. Les policiers occupent toute la cité pour parer à toute éventualité.
Des bris de verre, des pierres jonchant le sol, de la fumée qui se dégage des objets brûlés, des barricades, des douilles de balles, tel est le décor.
«Voyez comme ils occupent notre bâtiment, nous sommes dans le pays de la hogra», crie une autre dame. Cette dernière regrette le traumatisme causé notamment aux enfants et aux femmes qui vivent, malgré eux, de telles scènes.
Les habitants de cette cité, qui ignorent encore les tenants et aboutissants de cette affaire, se posent plusieurs questions. Qui est derrière le projet? Pourquoi raser un espace vert qui appartient aux habitants en dépit de la clarté de la loi qui interdit de tels actes? En pointant du doigt les éléments des forces antiémeute, un habitant nous accoste: «Qui sont-elles en train de protéger?» (les forces de l’ordre, Ndlr). Ce que les habitants contestent le plus, c’est l’implantation du parking dans un jardin qui abrite des arbres centenaires. Ce jardin est plus que symbolique pour eux. «C’est une partie de notre vie qu’ils viennent d’assassiner», lance un vieux. Lire la suite…

Plus d’infos

~ par Alain Bertho sur 8 août 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :