Logement : émeute à عنابة Annaba – 30 juin 2011

Les émeutes du logement font rage

liberte-algerie.com

T. BOUDJEMAA/A. ALLIA/M. SAOU

A Annaba, suite à l’affichage, mercredi, d’une liste de 186 logements sociaux au profit des habitants des quartiers des Lauriers roses et du gazomètre, plusieurs dizaines de personnes ont coupé, avant-hier, l’avenue Didouche-Mourad, l’artère principale menant vers le centre-ville d’Annaba. Les protestataires, un peu plus d’une centaine, exclus de cette liste, entendaient par ce mouvement obtenir l’annulation de ladite liste et la désignation d’une commission d’enquête de la wilaya. Ils dénoncent l’exclusion de plusieurs familles réellement méritantes, selon eux, de la liste au bénéfice d’une centaine, selon leurs dires, de parfaits étrangers à leurs quartiers respectifs. Empêchés d’avancer en direction des rues menant vers les sièges de la wilaya et de la daïra par un imposant dispositif de sécurité, les manifestants, des jeunes notamment, se sont mis à saccager des abribus et des poteaux électriques et à lancer des pierres en direction des éléments des brigades antiémeutes. Certains automobilistes ont fait les frais de ce caillassage en règle. En milieu d’après-midi, les services de sécurité ne sont toujours pas intervenus pour rouvrir cet axe routier, alors que les citoyens en colère exigeaient en vain de prendre langue avec les émissaires de l’administration, exigeant du wali en personne qu’il vienne à leur rencontre.

La situation ne s’est apaisée que vers 15h après que des personnes influentes aient réussi à convaincre les plus réticents des manifestants à rentrer chez eux. Lire la suite…

Emeutes à Didouche Mourad

elwatan.com

02.07.11

Quatorze jeunes émeutiers de la cité Didouche Mourad de Annaba ont été arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi par les éléments de la brigade antiémeute de la sûreté de wilaya de Annaba, lors d’échauffourées déclenchées après l’affichage d’une liste d’attribution de logements d’où plusieurs familles ont été exclues.

Pour exprimer leur mécontentement, ces dernières ont procédé, jeudi matin au blocage du boulevard de l’Afrique qui relie cette cité populaire au centre-ville en y brûlant des pneus, a-t-on constaté sur place. A la mi-journée, les éléments de la brigade antiémeute sont intervenus et ont réussi à disperser les manifestants, avant que la manifestation de colère ne reprenne en fin de journée, ce qui a nécessité le renforcement du dispositif sécuritaire. Lire la suite…

~ par Alain Bertho sur 2 juillet 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :