Emeute à Blida – 22 mai 2011

Blida: 9 blessés dont 4 policiers dans « la guerre des rue »

Ennahar Online

22 05 2011

La cité Ben Achour à Blida, a connu hier aux environs de 17h 30, des actes de vandalisme contre des locaux commerciaux, faisant quatre blessés parmi les agents des services anti-émeute et cinq manifestants.

Des personnes ont été arrêtées dans la même cité après avoir coupé la route reliant la commune de Blida et Ouled Yaïche menant au marché El kassab et la gare routière, et plus précisément la 3ème sûreté urbaine, à l’aide de pierre et de troncs d’arbres, paralysant le trafic dans cette région.

Les protestataires réclamaient des autorités locales, la réfection des routes et l’éclairage public au niveau des quartiers. Ces derniers déplorent l’inexistence d’une clinique et autres problèmes dans lesquelles ils se débattent quotidiennement.

Selon des protestataires, les dernières pluies ont provoquées des fissures dans plusieurs habitations qui ont été envahies par les eaux de pluie, et le report d’un enterrement pour cause de dégradation de la route menant au cimetière.

Les protestataires refusent l’ouverture de la route avant la venue des responsables locaux malgré la présence du maire qui a tenté de les convaincre que des projets ont été programmés, parmi lesquels la réfection de la route et l’éclairage public.

La situation s’est ensuite détériorée, selon des témoins, et des accrochages ont eu lieu entre la foule en colère et les services d’ordre lorsque ces derniers ont essayer de dégager la route coupée.

Ben Achour (Blida) : Echauffourées entre policiers et citoyens

elwatan.com

22.05.11 |

L’axe routier reliant Blida à Ouled Yaich a été coupé tout au long de la journée d’hier (dimanche), aux alentours du quartier défavorisé de Ben Achour, par des manifestants habitant cette ‘’méga-bourgade’’ de 20.000 habitants. Les protestataires ont exigé notamment la réhabilitation de la route principale de leur quartier, longtemps délaissée.

Cette route est en dégradation très avancée. Les nids de poule et les fossés y sont omniprésents, ce qui la rend carrément impraticable à chaque tombée de pluie. Les protestataires ont réclamé aussi l’éclairage public, un réseau d’assainissement, l’aménagement des points inondables situés dans leur quartier ainsi qu’une salle de soins. Ils ont brulé des pneus et ont même attaqué, à travers des jets de pierres, des policiers venus en force pour apaiser les tensions.

Les agents de l’ordre public ont lancé des bombes lacrymogènes afin de disperser les foules et éviter le pire. Des échauffourées ont alors éclatées. Ce n’est que vers 18h00 que les choses commençaient à revenir à la normale. Heureusement qu’il y avait plus de peur que de mal puisque l’on dénombre que quelques blessés légers parmi les manifestants. Lire la suite…

~ par Alain Bertho sur 23 mai 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :