Logement : émeute à Annaba – 9 mai 2011

Echauffourées entre policiers et manifestants

elwatan.com

le 10.05.11

Un bilan provisoire fait état de l’interpellation d’une dizaine de jeunes manifestants et autant de blessés qui ont été transférés par les ambulances de la Protection civile vers l’hôpital de Annaba.

Les éléments de la police antiémeute sont intervenus, hier matin, à coups de matraque pour disperser une manifestation qui a éclaté devant le siège de la daïra de Annaba par près de 200 demandeurs de logement. Les familles protestataires sont venues des cités 11 Décembre 1960, Oued Dheb I et II, Chaumarelle I et II et Bouzered Hocine-Est.

Des quartiers ayant fait l’objet, la semaine dernière, d’une attribution de 313 logements sociaux d’où elles ont été exclues. Pour revendiquer la prise en charge de leurs demandes de logement social, plusieurs n’ont pas hésité à bloquer la rue Benzaïm toute la matinée avec des meubles, de la literie et des équipements électroménagers.

Ces exclus contestataires ont brûlé plusieurs pneus devant le portail de la daïra qu’ils ont forcé avant de caillasser l’immeuble. C’est à ce moment que de violentes échauffourées ont éclaté entre les éléments de la brigade antiémeute et les manifestants. Devant cette situation de violence, tous les employés de la daïra ont été évacués, la cour de justice a fermé ses portes et les commerçants ont baissé rideau. Lire la suite…

Graves affrontements à Annaba.Une femme succombe à une crise cardiaque

lexpressiondz.com

10 Mai 2011

Pierres, bouteilles, sabres et couteax ont été utilisés par les demandeurs de logements.

Des affrontements ont opposé, hier, des centaines de citoyens (femmes et hommes) venus revendiquer l’affichage des listes des bénéficiaires de logements sociaux de la commune de Annaba. Ils ont bloqué, des heures durant, la circulation automobile, paralysant ainsi la ville pendant toute la matinée, avant d’investir le siège de la daïra qu’ils ont saccagé complètement.

La foule en furie qui a gagné l’intérieur de l’administration a semé la panique au sein des employés de cette institution, dont les équipements de travail ont été détruits, à l’image des ordinateurs, les dossiers et autres affaires de bureau. La colère des demandeurs de logements s’est aussi déversée sur les services de l’ordre, intervenus pour protéger cette entité de l’Etat. Cela a suscité du dépit chez la foule. Certains ont brandi des sabres et des couteaux.

La situation a dégénéré pour se transformer en affrontements entre les forces de l’ordre et les contestataires. Le boulevard reliant les quatre coins de la ville de Annaba, s’est transformé en un véritable champ de bataille. Jets de pierres et de bouteilles ont caractérisé les scènes de violence.

(…)

Les habitants de la cité Seybouse ont demandé la révision de la liste des bénéficiaires des 100 logements sociaux.

Pour ce faire, ils avaient barré la RN21 reliant plusieurs daïras, dont El Hadjar, Sidi Amar et El Bouni, au chef-lieu de la daïra de Annaba, en usant de troncs d’arbres, de pierres et de pneus, occasionnant un désagrément aux usagers de cette route et les contraignant à emprunter la RN44, pour se rendre à leur lieu de travail.Lire la suite…

~ par Alain Bertho sur 10 mai 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :