Logement : émeute à Bordj El Kiffan (Alger) – 26 mars 2011

Week-end d’émeutes à l’est de la capitale : Les habitants des chalets investissent la rue

elwatan.com

27.03.11

Les occupants des chalets ont brandi des banderoles où on pouvait lire des slogans hostiles aux pouvoirs publics.

Plusieurs actions de protestation ont été déclenchées à l’est de la capitale durant le week-end. Les habitants de la localité, principalement ceux des chalets, ont recouru à des démonstrations de rue pour faire valoir leur droit au relogement. A Bordj El Bahri, des habitants du site des chalets se trouvant au centre-ville se sont rassemblés devant le siège de l’APC. Ils ont brandi des banderoles où on pouvait lire des slogans hostiles aux pouvoirs publics qui les ont, selon des témoignages recueillis sur les lieux, «marginalisés et ignorés». «Les services de la wilaya font dans le deux poids, deux mesures, sinon comment expliquer le fait qu’une partie des habitants des chalets a été relogée et l’autre pas ?», déplore un habitant contestataire. Il est question, selon ces citoyens frondeurs, de faire part, par cette action revendicative, de leur refus de cautionner ces «agissements injustes». «Même si nous devions nous désister, nous sommes prêts à le faire. Mais que cela soit également le cas pour tout le monde, car c’est une question d’honnêteté et de justice», dira un père de famille qui a tenu également à préciser : «Les habitants des chalets aux Ondines ont été tous relogés il y a de cela trois mois, alors que nous croupissons dans ces habitations insalubres depuis 2007.»

Les protestataires ont, par ailleurs, demandé à être reçus par les responsables locaux, mais en vain, ce qui a accentué leur ressentiment. Aussi, signalons que pour la même revendication les habitants des chalets se trouvant à proximité de l’Enita dans la commune de Aïn Taya ont bloqué la route qui mène à cette institution des heures durant. Des objets hétéroclites ont été ainsi déposés au milieu de la chaussée, entravant la circulation routière pour une bonne partie de la journée d’avant-hier. L’événement ne s’est d’ailleurs pas déroulé sans grabuge. Lire la suite…

 

 

 

 

~ par Alain Bertho sur 27 mars 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :