Affrontements à Misrata, Zaouiya et Zouara – 24 février 2011

Libye: l’opposition prend Misrata

lefigaro.fr

Avec Reuters

25/02/2011

Les opposants au régime de Mouammar Kadhafi ont pris le contrôle de Misrata hier soir après avoir repoussé une contre-offensive, a déclaré un habitant de la troisième ville de Libye, située à 200 km à l’est de Tripoli.

Les informations sur la situation de Misrata ont longtemps été confuses. Les opposants à Kadhafi ont annoncé mercredi avoir pris la ville. Des résidents ont affirmé que des mercenaires et des soldats loyalistes avaient lancé une contre-offensive jeudi, mais qu’elle avait été finalement contenue.

« Les manifestants ont vaincu les forces de sécurité et ont pris le plein contrôle de la ville », a déclaré par téléphone à Reuters Mohamed Senoussi, âgé de 41 ans.

« Les habitants célèbrent la victoire et scandent ‘dieu est grand' », a ajouté cet habitant de Misrata.

Des violents combats ont eu lieu jeudi à proximité de l’aéroport. Lire la suite…

Affrontements meurtriers à Zaouiyah, à 50 km de Tripoli

LEMONDE.FR

24.02.11

La ville de Zaouiyah, située à 50 km à l’ouest de Tripoli, est le théâtre d’affrontements violents jeudi 24 janvier. Selon le site Internet du journal Kourina, rare média libyen a couvrir en détail la révolte, une dizaine de personnes au moins ont été tuées et des dizaines d’autres blessées. Mais le bilan pourrait s’avérer plus lourd car l’intensité des combats empêche l’acheminement des victimes vers les hôpitaux.

Des témoins ont fait état de tirs nourris d’armes lourdes et de scènes de chaos dans la ville, qui semble être devenue l’enjeu principal du soulèvement jeudi. Zaouiyah, sur la côte méditerranéenne, se trouve sur le principal axe routier reliant la frontière tunisienne à Tripoli, la capitale. Elle abrite notamment un terminal pétrolier.

AU MOINS UNE VINGTAINE DE TUÉS SELON DES IMAGES Lire la suite…

Zouara : une ville « aux mains du peuple »

cyberpresse.ca

24 février 2011

Deborah Pasmantier, Agence France-Presse

RAS JEDIR

Désertée par la police et les militaires, la ville de Zouara, dans l’ouest de la Libye, est «aux mains du peuple». Partisans et opposants de Kadhafi s’affrontent de nuit, des habitants protègent leur cité, des étrangers continuent de fuir, selon leurs témoignages.

«Le peuple a brûlé le poste de police, les policiers se sont enfuis, les militaires ont fait pareil», lance Meher Ali, pêcheur égyptien de 40 ans. «C’est le peuple qui tient la ville», confirme son compatriote Mahmoud Attia, ouvrier de 18 ans.

Cela fait plusieurs jours que Zouara, située à 120 km à l’ouest de Tripoli, est livrée à elle-même, racontent ces témoins arrivés jeudi parmi des centaines d’autres à Ras Jdir, en Tunisie, à la frontière avec la Libye. Selon M. Ali, les hommes de main du leader libyen, membres des comités révolutionnaires (piliers du régime) compris, sont partis vendredi. Selon d’autres témoins, il y a une semaine.

Dans leur fuite, ils ont abandonné leur attirail sans tirer sur la population, affirment-ils. «Les policiers se sont enfuis en abandonnant leurs armes», dit Meher Ali. «Ils les ont laissées sans tirer sur les manifestants. Maintenant, elles sont aux mains du peuple», confirme Salem Daoud, pêcheur égyptien de 27 ans.

La ville semble depuis aux mains des insurgés. «La plupart des gens sont des opposants, je les ai vus», affirme Rayan, ouvrier égyptien de 23 ans. «Les habitants veulent que Kadhafi dégage mais ils ont encore peur», ajoute Baker Hamouda, son collègue de 23 ans, également originaire d’Egypte.

Mais une fois le soleil couché, dans les rues, les combats continuent entre opposants et partisans du leader libyen Mouammar Kadhafi, en proie à une contestation sans précédent en 42 ans de pouvoir et qui semble avoir déjà perdu le contrôle de l’est du pays.

La nuit dernière, ça a tiré encore entre 19H00 et environ 23H00, selon ces témoins. «Il y a eu beaucoup d’affrontements entre petits groupes. Beaucoup de tirs», se souvient Mahmoud Ahmed, ouvrier égyptien de 23 ans, sans pouvoir dire qui a tiré.Lire la suite..

 

~ par Alain Bertho sur 25 février 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :