Affrontements à Adjamé (Abidjan) – 23 février 2011

Répression des manifestations : Un mort à Adjamé, des Fds désarmées par les manifestants

Nord-Sud

Le ton de la révolution orange se radicalise. Adjamé a rejoint Abobo, Treichville… dans le mouvement.

Touche pas à mon vote ! Les Ivoiriens sont visiblement décidés à faire respecter le choix qu’ils ont librement fait dans les urnes. Pour dire non au braquage du fauteuil présidentiel par Laurent Gbagbo, les manifestations gagnent, chaque jour un peu plus, de l’ampleur.

Adjamé

La commune d’Adjamé a rejoint, hier, la révolution. Les mouvements de protestation qui ont commencé dans la matinée d’hier, ont gagné en intensité causant la mort d’un jeune homme du nom de Konaté Hamed, habitant du quartier Bromakoté. Des manifestants qui avaient commencé à ériger des barricades à côté de la grande mosquée d’Adjamé ont été dispersés par la police. Qui, très tôt le matin, avait constitué des barrages pour freiner toute progression de foule. Selon le site http://www.lavoixdugolf.net, cela n’a pas brisé la détermination de la population. « Les manifestants (du) RHDP, à bord de véhicules banalisés, taxis et autres, désarment les FDS loyales à Gbagbo qui, très tôt le matin ont érigé des barrages. C’est le sauve-qui-peut dans ces quartiers commerciaux de la capitale économique », annonçait à 15h 21, le site proche des autorités de l’hôtel du Golf, dans sa rubrique Alerte infos. Faisant le point à Attécoubé-Agban.

Abobo

Abobo a été calme juste le temps de la matinée. La tension était, toutefois, très perceptible. « Il n’y a aucun mouvement. Mais la situation est tellement tendue qu’on peut présager qu’il y aura du grabuge », avait prévenu, dans la matinée, un habitant. En effet, selon lui, un grand nombre de Fds était regroupé au rond-point de la mairie. Les soldats étaient habillés en noir avec leurs cagoules sur la tête : « ils n’avaient pas couvert leurs visages. Ils portaient les cagoules comme des chapeaux ». Un blindé se trouvait à leurs côtés alors que des chars de la Bae faisaient la navette.

A 14h 28, lavoixdugolf.net écrivait que « dans la commune d’Abobo, les manifestants ont arraché deux (2) véhicules 4×4 aux FDS pro-Gbagbo envoyés en patrouille en début d’après-midi ».

 

Treichville

Les manifestations se sont poursuivies à Treichville. Cette fois avec les femmes en avant-poste.

Selon des témoins, des femmes se sont regroupées devant la garde républicaine (G.R.) pour protester contre la détention de leurs enfants enlevés par les éléments de la G.R. Selon des riverains, les hommes de Dogbo Blé font des patrouilles régulières dans les quartiers. Et, ce serait eux qui ont décoché la roquette qui a mortellement atteint, lundi, un jeune manifestant. Les femmes ont été dispersées par des tirs de sommation. Aucun blessé par balles n’a été enregistré.

Toutefois, dans la fuite, certaines se sont blessées légèrement.

Bamba K. Inza

 

~ par Alain Bertho sur 24 février 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :