Emeute à Chorfa (Bouira) – 14 février 2011

Affrontements à Chorfa

elwatan.com

Bouira

15.02.11

Des affrontements ont éclaté hier entre les forces de l’ordre et les citoyens de la commune de Chorfa, dans la wilaya de Bouira.

L’affaire des trois jeunes tabassés violemment, dans la nuit de samedi à dimanche derniers vers 23h, par les éléments de la gendarmerie nationale, a alimenté la colère de la population. L’un des jeunes, qui a fait l’objet d’un passage à tabac dans les locaux de la brigade, un lycéen mineur, a été transféré d’urgence dans la même nuit à l’hôpital de Tizi Ouzou après avoir été roué de coups par les gendarmes, selon des témoignages recueillis sur place.

Il est actuellement admis au centre hospitalier de M’chedallah et son état de santé s’améliore. Quant aux deux autres jeunes, il est à signaler qu’ils ont été blessés, l’un à la tête et l’autre au visage. «Les gendarmes ont forcé la porte de notre maison, on m’a fait sortir de chez moi violemment, puis roué de coups jusqu’à la brigade», témoigne l’une des victimes. «C’est au moment où j’ai fermé la porte du commerce où je travaillais qu’un gendarme m’a asséné un coup de crosse en plein visage», raconte un autre jeune lycéen, victime de la «descente punitive», qui ne comprend toujours pas ce qui lui est arrivé la veille. Ces jeunes ont été relâchés vers 2h du matin.  De leur côté, les citoyens de la commune ont affirmé qu’ils ont fait l’objet de plusieurs provocations de la part des gendarmes. Lire la suite…

Ali Cherarak et Omar Arbane

Bouira : la population de Chorfa dénonce les dépassements de la police nationale

elwatan.com

14.02.11

Trois jeunes de la commune de Chorfa (45 km est de Bouira) ont été agressés violemment, dans la nuit de samedi 12 février aux environs de 23 h, par les éléments de la gendarmerie nationale.

L’un de ces jeunes, un lycéen mineur, est grièvement blessé, a été transféré d’urgence vers l’hôpital de Tizi-Ouzou après avoir été roué de coups par les gendarmes, selon des témoignages recueillis sur place.

Quant aux deux autres jeunes, il est à signaler qu’ils ont été blessés, l’un au niveau de la tête et l’autre en plein visage. « Les gendarmes ont forcé la porte de notre maison, on m’a fait sortir de chez moi violemment, puis roué de coups jusqu’à la brigade. Ma mère a été aussi humiliée et violentée en la malmenant. Une violation à domicile», témoigne l’une des victimes.

Pour ce qui est de la descente punitive effectuée par la Gendarmerie Nationale, cela s’est produit quelques heures après les émeutes qui ont eu lieu en début de soirée du samedi 12 février. Des dizaines de jeunes du chef-lieu communal ont pris pour cible le siège de la brigade de la gendarmerie. De leur côté, les citoyens de la commune ont affirmé qu’ils ont fait l’objet de plusieurs provocations de la part des gendarmes.

Après ces actes que la population a qualifié d’ « ignoble », une réunion d’urgence a été  organisée, dans la nuit du dimanche 13 février, au niveau de siège de l’APC. Des dizaines de citoyens y ont pris part aux cotés du P/APC et des élus locaux. Lire la suite…

Omar Arbane

~ par Alain Bertho sur 15 février 2011.

Une Réponse to “Emeute à Chorfa (Bouira) – 14 février 2011”

  1. […] Chorfa (Bouira) – 14 février 2011 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :