Emeute à Naciria (Boumerdès) – 8-9 janvier 2011

 

Naciria à Boumerdès : les élèves empêchés de suivre les cours

lexpressiondz.com

10 Janvier 2011

La violence touche les établissements scolaires. Du début des émeutes à hier, les localités de Naciria et de Bordj-ménaïel ne semblent pas décolérer. Au 5e jour, on signale au niveau de ces villes de nouveaux affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre; hier, les établissements scolaires de Naciria ont été pris d’assaut par les jeunes protestataires pour intimer l’ordre aux lycéens et collégiens de quitter les classes et aux directeurs des établissements de les fermer sous peine de représailles. C’est aux environs de 10h00 que les assaillants ont fait sortir les élèves dans la rue provoquant une panique générale qui a poussé les commerçants de la ville à baisser les rideaux de leurs magasins. Cette énième action prouve la détermination de ces jeunes à inscrire dans la durée le mouvement de colère enclenché depuis jeudi dernier. A leur actif déjà, la paralysie quotidienne de la RN12 qui relie la capitale à Tizi Ouzou, la destruction du siège du FFS et les affrontements continus avec les forces de l’ordre. A quelques encablures de là, la ville de Bordj-Ménaïel, distante d’une dizaine de kilomètres, a connu, elle aussi, un scénario cauchemardesque puisque la plupart des édifices publics ont été la cible des jeunes excités y compris le parc communal où des véhicules appartenant à des privés verbalisés (fourrière) ont été incendiés. Les mesures annoncées hier par les pouvoirs publics ne semblent pas apaiser la colère des manifestants puisque la violence a repris dans ces deux localités hier après-midi.

Rachid MELLAK

De gros dégâts ont été enregistrés depuis le début des émeutes à Boumerdès

letempsdz.com

09-01-2011

Les émeutes ont repris hier encore dans les localités de Naciria et Bordj Menaïel. Une rumeur a circulé dans l’après-midi sur la mort d’un policer à Naciria, mais l’information n’a été confirmée par aucune source officielle, du moins celles que nous avons pu interroger.

Les affrontements ont éclaté durant la journée au niveau du centre-ville. Les manifestants ont fermé la RN12 durant plus d’une heure avant d’entrer en confrontation avec les forces de l’ordre. Certaines sources parlent de plusieurs blessés parmi les manifestants.

Les policiers ont procédé à plusieurs arrestations dans les localités des Issers et Naciria. A Bordj Menaïel, les affrontements ont repris également, où des centaines de jeunes ont investi les différentes artères du chef-lieu, coupées à l’aide de pneus brûlées et d’autres objets hétéroclites. Avant-hier, des groupes de casseurs se sont attaqués à plusieurs édifices publics,

tels que le siège de la trésorerie communale, la subdivision de la direction des domaines, le siège abritant les services agricoles, le nouveau centre du CFPA, qui ont été tous saccagés au cours des troubles qui ont duré jusqu’à une heure tardive de la journée. Lire la suite…

M. Aït Ali

~ par Alain Bertho sur 10 janvier 2011.

Une Réponse to “Emeute à Naciria (Boumerdès) – 8-9 janvier 2011”

  1. […] Naciria (Boumerdès) – 8-9  janvier 2011 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :