Emeute à Bejaia – 8 janvier 2011

Les émeutes gagnent Aokas, Souk El Tenine et El Kseur

tsa-algerie.com

lyes amara

Les émeutes qui secouent depuis deux jours de nombreuses villes du pays ont gagné les localités du littoral est de Bejaia, a-t-on appris auprès d’habitants de la région.

A Aokas, à 25 km à l’est de Bejaia, des affrontements opposent à l’instant les forces anti-émeute et les manifestants qui tentent d’assiéger le siège de l’APC et la brigade de gendarmerie. Nous apprenons que le siège de la Poste, de la Sonelgaz, d’Algérie Telecom et l’Edemia ont été incendiés.

A Souk El Tenine, les protestataires tentent de s’approcher du siège de la daïra protégé par les services de sécurité, lesquels n’ont pas hésité à utiliser des bombes lacrymogènes pour disperser la foule. Selon ces sources, le chef de daïra et sa famille aurait fuit. Vendredi, le siège des recettes des impôts et de l’Edemia ont été incendiés. Lire plus…

Les émeutes ont repris de plus belle

elwatan.com

09.01.11

Hier, le calme qui a régné toute la matinée a été rompu en début d’après-midi, lorsque
des échauffourées ont éclaté en plusieurs endroits de la ville.

Après une nuit très agitée, la population de Béjaïa s’est réveillée hier sur un calme trompeur qui n’a duré que le temps de faire le constat des villes dévastées par la déferlante des émeutiers. Dans un périmètre de quelques dizaines de mètres, pas moins de trois agences bancaires sont complètement saccagées au chef-lieu de wilaya.
Il ne reste de l’agence de l’opérateur public de téléphonie mobile Mobilis, de sa voisine Société Générale – qui a déploré le saccage dans la même nuit de sa deuxième agence du quartier Seghir – de BNP Paribas dans le quartier Dawadji et de CNEP-Banque mitoyenne du siège de la wilaya que des murs calcinés. Des jeunes émeutiers en furie se sont donné à cœur joie au saccage et au pillage de ces édifices dans la nuit de vendredi à samedi, où les forces de maintien de l’ordre se sont abstenues d’intervenir, sauf pour protéger le siège de la wilaya. Lire plus…

Kamel Medjdoub

~ par Alain Bertho sur 9 janvier 2011.

3 Réponses to “Emeute à Bejaia – 8 janvier 2011”

  1. N’oubliez pas que l’Etat à abandonné la Kabylie et les jeunes qui ne travaille pas . Ils vivent avec la retraite de leurs pères . C’est scandaleux et même les touristes ont remarqués ceci. Et Vive Les Kabyles !

  2. l’algerie est toujour comme ça, elle appartien au gouvernement depuit l’indépendance à nos jour et à l’iternelle ou le peuple ne changera de vie quotidienne qui est la malle et la mouvase vie, oû toujours les arabe dit « hamdoulah » « dieu merci »… en tenque Algerien kabyle étudiant je vais bien dire Vive la SALLE rasse Européenne, merci pour voutre compréhention, bon courage à tous le monde.

    ainsi dans les journaux, ils parlent seulement sur les prix d’huil et de sucre, mais ils mets les autres produits de consommation de toute catégorie sur l’arrière bon de touche…????

  3. […] Bejaia – 8 janvier 2011 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :