Emeutes en Kabylie – 7 janvier 2011

Sabotages et affrontements avec la police : Les émeutes gagnent une grande partie de la Kabylie

dna-algerie.com

Vendredi, 07 Janvier 2011

Arezki Said

Plusieurs localités de la wilaya de Bejaia ont été gagnées par les émeutes ce vendredi après midi. Le chef lieu de la wilaya a vu les premières échauffourées entre policiers et manifestants se dérouler dans le grand quartier populaire d’Ihaddaden et au niveau de la cité dite Edimco. Des groupes de manifestants et d’émeutiers se sont par la suite éparpillés à travers la ville pour s’en prendre, notamment au siège de la wilaya défendu par les forces anti-émeute. A l’heure actuelle, les émeutes ont gagné plusieurs quartiers.

A El Keur, localité située à une vingtaine de kilomètres à l’est de Bejaia, des émeutes ont également éclaté dans l’après-midi du vendredi. Plusieurs édifices publics ont été saccagés. Les immeubles abritant la recette des impôts ainsi que l’inspection des impôts ont été complètement saccagés par la foule des insurgés.

Le siège abritant la régie communale des eaux a également été détruit et mis à sac. C’est la même situation que vit la localité de Sidi Aich, à 40 kms à l’ouest de Béjaia,  secouée par de violentes émeutes qui ont pris pour cibles les édifices publics comme le siège de la Sonelgaz, la recette des impôts ainsi que le tribunal. Lire plus…

Tazmalt (Béjaia) : Les sièges des impôts, de la Sonelgaz et la bibliothèque communale saccagés

dna-algerie.com

Vendredi, 07 Janvier 2011

Arezki Said

La localité de Tazmalt, 80 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de wilaya de Bejaia, a connu de violentes émeutes durant la journée du jeudi 6 janviers et une bonne partie de la nuit. Des émeutes qui rappellent à bien des égards celles de l’année 2001, tant par leur mode opératoire que par la nature des édifices ciblés.  Plusieurs édifices publics ont été mis à sac.

Après avoir coupé la RN 26 à la circulation automobile en dressant des barricades en plusieurs endroits à l’aide de pierres et de troncs d’arbres, les manifestants se sont regroupés au niveau du carrefour principal de la ville, dit « Quatre Chemins », en début de soirée. Vers 20 heures, une première attaque a ciblé le bloc administratif renfermant l’inspection ainsi que la recette des impôts, sis à quelques mètres de l’hôtel de ville. Le bâtiment de trois étages a été entièrement saccagé, brûlé, de même qu’une bonne partie du mobilier a été pillée.

Les émeutiers qui se comptaient au nombre de plusieurs centaines ont décidé de s’en prendre à la Poste. Fort heureusement, des citoyens se sont interposés pour leur demander d’épargner cet édifice, arguant qu’il n’était pas au service du « pouvoir » mais à celui du citoyen. Les émeutiers ont par la suite mis à sac la bibliothèque communale sise entre la principale mosquée et le siège de la protection civile. Ce fut, peu après, au tour du siège de la Sonelgaz et celui du tribunal de faire les frais d’un saccage et d’une mise à sac en règle. Lire plus…

 

~ par Alain Bertho sur 7 janvier 2011.

2 Réponses to “Emeutes en Kabylie – 7 janvier 2011”

  1. El Kseur la police riposte avec des tires de balles réelle

  2. […] Kabylie – 7 janvier 2011 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :