Emeutes à Ighzer Amokrane (Béjaïa), Bouira et Ain Defla – 6 janvier 2011

Bouira : violents affrontements en centre ville

tsa-algerie.com

07 01 2011

fayçal hamdani

Des affrontements ont éclaté, jeudi 6 janvier dans la soirée, dans le centre ville de Bouira. Vers 20 heures, plusieurs centaines de jeunes ont coupé à la circulation plusieurs rues dans des quartiers de la ville comme Draa El Bordj, Chateau d’eau, 1100 logements et Harkat. Les manifestants ont brûlé des pneus et dressé des barricades en scandant des slogans contre la cherté de la vie.

Des affrontements ont éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre. La police a reçu d’importants renforts qui lui ont permis de faire face aux manifestants et de les disperser à coups de gaz lacrymogènes. Au moins deux policiers ont été blessés. Ils ont été victimes de jets de pierres alors qu’ils se trouvaient dans leur véhicule. Lire plus…

Emeutes à Ighzer Amokrane (Béjaïa), Bouira et Ain Defla

elwatan.com

06.01.11

Comme attendu, la protestation qui a éclaté la matinée de jeudi 6 janvier à travers la fermeture de plusieurs axes de la RN26, dans la vallée de la Soummam, est en train de gagner en ampleur et de faire tâche d’huile dans d’autres localités de la wilaya de Béjaïa.

Les troubles continuent à Akbou et les manifestants se sont attaqués, par des jets de pierres, à des édifices publics dont le lycée Hafsa et le nouveau tribunal. Au cœur de la ville d’Ighzer Amokrane, la manifestation a dégénéré en émeute où les forces antiémeutes qui ont investi en nombre la rue ont usé de gaz lacrymogènes.

Au moment où nous rédigeons cet article, les émeutiers ne lâchent pas prise et le face à face avec les CNS continue à coups de pierres à proximité du siège de l’APC mitoyen à celui de la sûreté de daïra.

Les axes routiers, eux, continuent à être fermés les uns après les autres. Sur la côte Est cette fois-ci, des jeunes manifestants sont sortis dans la rue pour brûler des pneus dans l’après midi, barrant ainsi la RN9 qui demeure encore fermée à la circulation. C’est la énième barricade mise sur les routes de Béjaïa durant ce jeudi de la colère, marqué par un exceptionnel mouvement de protestation qui risque d’enflammer d’autres foyers de tension.

Des citoyens en colère ont bloqué jeudi 6 janvier en début d’après midi la RN4 reliant la ville de Boumedfaa à celle de Hammam Righa (est du chef-lieu de wilaya de Ain Defla)a –t-on appris de sources concordantes .Les émeutiers qui protestaient contre la flambée des prix a indiqué la meme source ont bloqué la route en incendiant des pneus .

L’intervention des éléments de la gendarmerie nationale a fini par apaiser les esprits .Ailleurs à travers les autres communes ou règne un calme inhabituel ,la rue demeure à l’affut de la moindre information qui parvient à partir de la capitale Khemis miliana émeutes.
Des manifestations ont lieu dans la soirée à Khemis Miliana aux abords de la RN4 près de la gare routière et du quartier Dardara ou des actes de vandalisme sont signalés selon des témoignages

~ par Alain Bertho sur 6 janvier 2011.

Une Réponse to “Emeutes à Ighzer Amokrane (Béjaïa), Bouira et Ain Defla – 6 janvier 2011”

  1. […] Ighzer Amokrane (Béjaïa), Bouira et Ain Defla – 6 janvier 2011 […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :