Emeutes à Alger, Riouba, Dergana, Bordj el-Bahri, Bordj El Kiffa, Boumerdès, Akbou, Bordj Menaël et Naciria – 6 janvier 2011

Boumerdès : Emeutes à Bordj Ménaïel et aux Issers

letempsdz.com

7 01 2011

La rue a grondé dans l’après-midi de jeudi dans plusieurs endroits de la wilaya de Boumerdès. Des affrontements ont éclaté entre les forces anti-émeutes et des jeunes manifestants qui ont exprimé leur colère contre la flambée des prix des produits de première nécessité.

Des jeunes manifestants ont fermé, vers 10h30, à l’aide de pierres et autres objets hétéroclites, la RN12 à hauteur de Naciria. Le trafic routier a été bloqué deux heures durant avant que les forces de l’ordre n’interviennent pour disperser les manifestants.

Les affrontements n’ont pas eu lieu et les protestataires se sont dispersés dans le calme. Cette action a vite eu un effet boule de neige : à Bordj Ménaïl, des dizaines de jeunes sont descendus dans la rue pour protester contre la cherté de la vie et s’indigner contre l’indifférence des autorités à prendre en charge leurs préoccupations.

Ils ont barricadé la RN12 à plusieurs endroits, notamment à la sortie-est de la ville et au lieudit Lacapère où ils ont renversé un transport public et déchargé plusieurs cargaisons de sable sur la route. A 17h, la route était toujours fermée et plusieurs voyageurs étaient coincés dans d’énormes embouteillages. Fort heureusement, aucun dépassement n’a été signalé contre les voyageurs.

Les transporteurs étaient contraints de faire un détour via Boulferd pour rejoindre la station de Bordj Ménaïl. A 17h30, la route a été refermée pour la troisième fois de la journée de jeudi au lieudit Bousbâa, à la sortie-est.

Des échauffourées éclatèrent entre les forces antiémeutes de la Gendarmerie nationale et les jeunes manifestants. La ville est devenue le théâtre de violents affrontements suite à l’intervention des forces de l’ordre qui essayaient, à l’aide de bombes lacrymogènes, de disperser les révoltés. Lire plus…

Emeutes à Bordj El Kiffan, tension extrême à Alger centre

tsa-algerie.com

6 01 2011 (Actualisé à 16h55)

sonia lyes

Des émeutes ont éclaté jeudi après midi à Bordj El Kiffan, dans le quartier la « Verte rive », a-t-on appris auprès des habitants. La route qui mène à Bordj El Bahri depuis les Bananiers est coupée à la circulation. Une voiture de police a barré la route, indiquant aux automobilistes de faire demi-tour. «J’ai vu des automobilistes faire demi-tour sur l’autoroute », affirme un automobiliste. Les émeutes touchent les quartiers dits « Verte rive » et « Bateau cassé » situés entre Bordj El Kiffan et Bordj El Bahri.

A Alger-centre, une tension extrême règne en début d’après-midi, sur fond de rumeurs sur des émeutes dans plusieurs quartiers de la capitale et surtout sur la volonté des jeunes de Bab El Oued de marcher sur le centre-ville ce soir. Dans la matinée, des rumeurs ont fait état d’émeutes dans plusieurs quartiers de la capitale : Belcourt, Kouba, Bachdjerrah et même une reprise à Bab El Oued. Mais souvent il ne s’agissait que d’attroupements de jeunes. Lire plus…

Les émeutes reprennent, des dizaines de blessés

algerie-focus.com

jan 6th, 2011

Le mouvement de protestation populaire a repris dans l’après-midi de jeudi 6 janvier 2011, après une nuit très agitée la veille. Des émeutes ont éclaté notamment à Bordj El Kiffan, Bordj Menaël, Boumerdès et à Akbou dans la wilaya de Béjaia. Plusieurs dizaines de blessés sont à déplorer des deux côtés. La fameuse marche de protestation qui angoissait tant les services de sécurité n’a pas eu lieu mais la rumeur persiste sur une action prévue ce soir en partance de Bab El Oued. La nuit promet donc d’être mouvementée.

Les émeutes gagnent Bouira

tsa-algerie.com

6 01 2011

Après Alger et Oran, les affrontements gagnent d’autres régions du pays. Les habitants des localités des Issers, Bordj Menaël et Naciria, à l’Est de Boumerdès, sont sortis, jeudi en fin de matinée dans les rues, pour protester contre la cherté de la vie. Ils ont coupé la route nationale RN12 reliant Boumerdès et Tizi Ouzou.

A Naciria, des manifestants ont brûlé des pneus et dressé des barricades sur la RN 12. D’autres manifestants ont marché jusqu’au centre‑ville où de violents affrontements les ont opposés au forces antiémeutes. Aucun blessé n’a été signalé.

A Bordj Menaïel, les manifestants et les forces de l’ordre se sont également affrontés dans le centre‑ville. Le tribunal et le siège de la gendarmerie locale ont été saccagés à coups de pierres par les manifestants. Les commerçants ont baissé leurs rideaux dès le début de l’après‑midi. Dans cette ville, la RN 12 a également été coupée à la circulation. Lire plus…

Les émeutes ont repris dans certains quartiers d’Alger

nouvelobs.com

06 11 2011

ALGER (AP) — Les émeutes ont repris jeudi après-midi dans certains quartiers de la périphérie d’Alger.

A Rouiba, à 15km de la capitale, des jeunes ont allumé des pneus puis ils ont dansé autour du feu en scandant « apportez-nous du sucre! », en référence à la flambée du prix du sucre, une des raisons de leur colère.

Ailleurs dans cette même bourgade, des élèves d’un centre de formation ont détruit des panneaux de signalisation routière à coups de barres de fer. « C’est notre réponse au pouvoir de voleurs et de haggarines » (décideurs arbitraires), lancent-ils à l’endroit des adultes qui leur reprochent leur geste.

AP

 

~ par Alain Bertho sur 6 janvier 2011.

Une Réponse to “Emeutes à Alger, Riouba, Dergana, Bordj el-Bahri, Bordj El Kiffa, Boumerdès, Akbou, Bordj Menaël et Naciria – 6 janvier 2011”

  1. […] Alger, Riouba, Dergana, Bordj el-Bahri, Bordj El Kiffa, Boumerdès, Akbou, Bordj Menaël et Naciria … […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :