Emeute anti-ONU à Yopougon – 28 décembre 2010

Vives tensions hier à Yopougon –

abidjan.net

Une foule s`en prend à un convoi de l`Onuci – Un blessé et un véhicule incendié -Des chars en renfort, le Gal Mangou sur les lieux

mercredi 29 décembre 2010

L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), forces impartiales dans la crise ivoirienne qui a débuté en septembre 2002, ne semble plus être en odeur de sainteté avec une partie de la population, depuis le contentieux électoral dans lequel le pays est plongé aux lendemains du second tour de la présidentielle. Hier mardi 28 décembre 2010, une patrouille de cette unité onusienne a eu maille à partir avec des jeunes de la commune de Yopougon, précisément du quartier de Niangon Nord, non loin de la station Texaco. La tension était à son paroxysme et, selon des sources proches du dossier, l’on a évité de justesse l’affrontement. Arrivés sur les lieux, nous avons pu interroger des riverains qui ont expliqués les contours de cette affaire qui a duré plus d’une heure et qui a impliqué trois véhicules de l’Onuci et des centaines de jeunes déterminés, conformément aux informations recueillies, à immobiliser les véhicules onusiens. Lire plus.

Côte d’Ivoire : un convoi de l’ONU attaqué

leparisien.fr

28.12.2010,

La tension et les actes sont montées d’un cran mardi à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le jour où une délégation de trois pays africains était venue en médiation, sans grand espoir, auprès du président sortant Laurent Gbagbo, un convoi de la mission de l’ONU, l’Onuci, a été attaqué mardi soir par une «foule nombreuse».

Au cours des affrontements dans le quartier de Yopougon, un des 22 Casques bleus a été blessé à la machette et un véhicule incendié lors de cet incident, a annoncé l’Onuci.

«Une foule nombreuse a encerclé le convoi, blessant un soldat au bras avec une machette et incendiant un des trois véhicules», a précisé l’Onuci.

Selon la mission, la situation est «revenue à la normale» grâce à l’intervention du général Philippe Mangou, chef d’état-major des forces fidèles au président sortant Laurent Gbagbo, dont le quartier de Yopougon est un bastion. Lire plus…

~ par Alain Bertho sur 29 décembre 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :