Rénovation urbaine aux Moulins (Nice) : les voitures brûlent – novembre 2010

Démolitions programmées et incendies de voitures : aucun rapport ?

Avertissement

Il est rare  que la rédaction du site commente la revue de presse présentée. Il est ici nécessaire d’alerter le lecteur. La presse locale ne semble faire aucun lien de cause à effet entre des incendies de voitures (attribués à des délinquants) et l’opération ANRU, annoncée à grand renfort de communication municipale, qui doit toucher le quartier. Or on sait par ailleurs qu’en 2005 les émeutes ont été plus souvent localisées dans les quartiers où de telles opérations étaient prévues ou en cours.  (Quand les banlieues brûlent, Laurent Mucchielli et Véronique Le Goaziou Dir.,La découverte, 2006)

Nuits chaudes aux Moulins: sept voitures brûlées avant-hier

nicematin.com

vendredi 05 novembre 2010

par Pascal Gaymard

Les Moulins s’embrasent

lepetitnicois.fr

vendredi 12 novembre 2010

Rénovation urbaine: les Moulins à la veille d’un tournant

nicematin.com

vendredi 05 novembre 2010

CYRIL DODERGNY

Les Moulins sont-ils en train de sortir du ghetto ? Avec 230 millions investis, 547 logements détruits et 442 reconstruits (dont 232 logements sociaux), la rénovation urbaine des Moulins est le projet le plus ambitieux mené à Nice. A presque deux mois de la démolition de la première barre et alors que ces dernières nuits ont été émaillées d’incidents, l’adjointe au logement, Dominique Estrosi-Sassone, qui est aussi candidate aux cantonales sur ce secteur de la ville, présente ce soir, le déroulé des travaux et « le futur visage des Moulins » (1).

En ce moment, l’ambiance est très tendue…

On fait face à une recrudescence de voitures qui brûlent. C’est toutes les nuits. Ces actes interviennent à quelques semaines du début des démolitions. Je crois que ce n’est pas un hasard. Je crois qu’en désenclavant, qu’en faisant tomber certains bâtiments qui étaient propices aux trafics, on dérange les voyous. On vient sur le territoire de ceux qui vivent de l’économie souterraine. Cette réapropriation d’un espace public n’est pas vue d’un bon oeil par ces minorités agissantes qui multiplient les manoeuvres d’intimidation et de pression.

Le projet de rénovation urbaine vise-t-il aussi à lutter contre cette délinquance ?

On modifie l’architecture, on revitalise l’économie et les commerces, on accompagne les familles. Tout cela est intimement lié à la reconquête en terme d’ordre public. D’ailleurs, l’opération de sécurisation des caves va reprendre d’ici à la fin de l’année.

Qu’est-ce qui va changer demain aux Moulins ?

C’est la fin de la cité repliée sur elle-même. C’est l’ouverture, l’intégration complète à la ville du quartier. Un quartier qui se trouve sur un territoire stratégique parce qu’à deux pas de l’opération d’intérêt national (OIN). Un territoire qui va connaître des mutations importantes et de grands projets structurants avec notamment l’arrivée du tramway en 2015, la future gare multimodale, l’« Olympic Nice Stadium »… On a aussi la volonté de lier les Moulins et l’éco-quartier « Nice Méridia », de les faire vivre ensemble.

Pourquoi avoir mis les gros moyens sur les Moulins ?

C’était la cité qui nous inquiétait le plus, le quartier qui en avait le plus besoin. Pourtant, quand les Moulins ont été construits (entre 1967 et 1975), c’était un quartier magnifique. Les choses ont commencé à vraiment se dégrader dans les années 80. Les habitants ont encore du mal à y croire…. Ça fait 20 ans qu’on leur parle de rénovation… Et 20 ans que les projets n’existaient que dans les cartons. Il y a eu un manque de volonté politique. Cette rénovation, Jacques Peyrat n’en voulait pas…. Aujourd’hui, on prend un risque pour un mieux. Doucement, petit à petit, on travaille à regagner leur confiance. Il faut que les locataires des Moulins y croient. Parce que leur confiance est essentielle à la réussite du projet.

Techniquement, comment va se passer la démolition ?

L’entreprise Garelli qui a été choisie, au terme de l’appel d’offres, est celle qui avait procédé à la démolition du Saint-Pierre à l’Ariane. Concrètement, la démolition se déroule en trois temps : on procède en ce moment au désamiantage. Puis vient la déconstruction et, quand il ne reste plus que la carcasse, ou presque, le bâtiment est grignoté par les pelles mécaniques.

Suffit-il de faire tomber les barres pour changer la vie aux Moulins ?

Non. Pour assurer la pérennité du projet, nous continuerons à mener les actions qu’on a déjà mises en place, avec les partenaires et les associations, en terme d’aide à la santé, d’aide aux familles, d’accès aux loisirs etc. Nous travaillons beaucoup sur l’insertion professionnelle parce que c’est une des clés du changement dans ce quartier.

1. Réunion ce soir à 18 heures au collège Jules-Romain.

 

Les Moulins : vers un nouveau visage…

lepetitnicois.fr

vendredi 12 novembre 2010

Le calendrier des démolitions

  • 13 décembre 2010 : Bâtiment 7
  • Janvier 2011 : Bâtiment 3
  • Eté 2011 : Bâtiments 8, 9 et 10
  • Fin 2011 : Bâtiment 33 et escaliers 25 et 26 des bâtiments 34 et 35
  • 2013 : Barre 30
  • Jusqu’à 2015 : Construction de 7 immeubles

Nice – Quartier des Moulins : La rénovation entre dans sa phase active

anru.fr

Le 9 avril dernier, Fadela Amara a entériné le projet de rénovation urbaine du quartier des Moulins, qui devrait d’ici cinq ans transformer l’habitat de ses 10 000 habitants. Ce chantier de plus de 209 millions d’euros doit démarrer d’ici l’été 2010.

Piloté par la communauté urbaine Nice Côte d’Azur, le PRU des Moulins est le plus gros programme de renouvellement – le dernier conventionné ANRU – après celui de Pasteur et de l’Ariane, auquel devrait s’ajouter celui de Notre Dame avant la fin 2010. Sur la période 2005-2017, Les quatre projets concernent 32 000 habitants, plus de 5 500 logements sociaux et représentent un investissement de près de 530 millions d’euros.

Désenclavement et revitalisation

Inscrit dans le périmètre de la ZRU de Saint-Augustin, le quartier des Moulins avec ses 2 966 logements sociaux est situé sur le territoire de l’Eco-vallée. L’implantation de projets majeurs à proximité – Nice Méridia, Grand Arénas, la gare multimodale – et sa desserte par la future ligne 3 du tramway le positionneront comme une charnière entre le centre-ville de Nice et la vallée du Var.

Intégrer de manière structurante ce secteur particulièrement enclavé dans la recomposition de la Plaine du Var, zone classée Opération d’Intérêt National (OIN), en développant un projet global et coordonné de renouvellement urbain économique et social, tel est l’enjeu de ce programme. L’objectif est de procéder au désenclavement du quartier en le reliant à la ville, grâce au tramway notamment, et de le restructurer autour d’une trame viaire aérée, cohérente et hiérarchisée. Il s’agit également de favoriser son attractivité, à travers l’implantation de services publics et de commerces et la valorisation de son cadre de vie.

Reconstruction et requalification

La rénovation du parc d’habitat, propriété de l’Office public Côte d’Azur Habitat, constitue le premier volet du projet. Il prévoit la démolition de 547 logements répartis sur neuf bâtiments, qui s’accompagne du relogement de 500 familles dont la prise en charge est assurée par le bailleur social CAH. Depuis juin 2008, une équipe spécialisée installée sur le quartier y travaille. 757 logements neufs verront le jour d’ici 2014 proposant une offre diversifiée : 442 logements seront reconstruits sur site, dont 232 logements locatifs sociaux, 130 en accession sociale et 80 logements libres. Les 315 nouveaux logements sociaux restants seront répartis sur la ville et le territoire communautaire. La totalité du parc d’habitat social des Moulins sera réhabilitée – soit 2 422 logements – dont 757 logements dans le cadre des financements ANRU. Des résidentialisations d’immeubles isolés sont également au programme.

Ces opérations s’accompagnent d’une démarche environnementale puisque les reconstructions seront labellisées BBC et les réhabilitations seront conduites afin d’améliorer de deux classes le niveau de performance énergétique.

La requalification des espaces publics constitue le second volet du projet. Plus de 50.000 m² seront cédés par CAH à la communauté urbaine afin de restructurer le réseau viaire, réorganiser le stationnement et créer 20 % d’espaces verts. Trois nouvelles rues dont un axe est-ouest traversant seront ainsi créées. L’accueil de commerces et d’entreprises, l’implantation de locaux du conseil général, la présence de nouveaux équipements publics comme le stade de l’Ouest réaménagé, contribueront à favoriser la redynamisation économique et la revitalisation sociale du quartier.

~ par Alain Bertho sur 13 novembre 2010.

2 Réponses to “Rénovation urbaine aux Moulins (Nice) : les voitures brûlent – novembre 2010”

  1. vous voulez dire que c’est la police qui crame els voituers pour favoriser al speculation immobiliere? ce serait bien possible puisqu’autrefois on brulait des immeubles par spéculation aussi
    merci de vos infos éclairées

  2. Non. je veux simplement dire que les opérations ANRU avec démolition et déplacement de population largement subventionnées sont toujours un traumatisme pour les habitants. Outre que cela ouvre le quartier à la promotion immobilière, cela signifie pour beaucoup l’obligation de partir. Même lorsqu’on reconstruit du logement social il est plus cher que celui qui a été détruit. De plus, il est souvent clair que ces opérations sont adoptées POUR ÉLOIGNER UNE PARTIE DE LA POPULATION… Comme si la requalification du quartier passait par l’exclusion d’une partie de ses habitants. C’est assez violent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :