Lycées : échauffourées à Enghien – 15 octobre 2010

Nouveaux incidents en marge du blocus du lycée d’Enghien

vonews.fr

15/10/2010

Les lycéens du Val-d’Oise ne relâchent pas la pression contre la réforme des retraites. Des blocus ont été organisés ce vendredi notamment à Enghien, Garges ou encore Argenteuil. De nouveaux incidents sont à déplorer en marge de ces manifestations notamment devant le lycée Gustave Monod à Enghien-les-Bains (vidéo) où les forces de l’ordre ont procédé à 34 interpellations. Sur place les lycéens parlent de casseurs venus en découdre avec les forces de police.

Le maire UMP de Saint-Gratien, dont la ville jouxte le lycée d’Enghien, appelle au calme (voir l’interview). Jacqueline Eustache-Brinio demande aux syndicats et responsables politiques de ne pas encourager les lycéens à descendre dans la rue contre la réforme des retraites.

Sur l’ensemble du département, la préfecture dénombre 63 interpellations qui se sont soldées par 38 gardes à vue.

Blocus du lycée Gustave Monod à Enghiens-Les-Bains a mal tourné

you.leparisien.fr

Le jeudi 15 octobre 2010 le blocus du lycée Gustave Monod a dégénéré. Ce qui devait être une manifestation pacifique est devenue un affrontement entre les forces de l’ordre et les casseurs

A 8h30, un blocus du lycée s’est mis en place et se déroule sans trop de débordements. C’est vers 11h30 avec l’arrivée de nombreux casseurs que la manifestation est devenue un affrontement entre les lycéen mêlés aux casseurs et les forces de l’ordre, au point que celles-ci ont décidé de placer un cordon de sécurité autour du lycée. Durant l’affrontement les lycéens étant mélangés aux casseurs, les CRS ont tiré des flashs-balls dans la masse au point que un élève a été blessé aux genoux. Et c’est pendant ces affrontements que des lycéens se sont fait racketter pendant que d’autres essuyaient les tirs de flash-ball. Ne disposant pas d’informations supplémentaires, je ne peux pas vous informer sur la situation du lycée

 

~ par Alain Bertho sur 15 octobre 2010.

3 Réponses to “Lycées : échauffourées à Enghien – 15 octobre 2010”

  1. il serait pas de trop de préciser que le jeune homme bléssé au genoux lancés des pierres sur les policiers

  2. Comère de merde tu sais même pas c’ki s’est passé t’ouvre ta gueule, les gens cme toi ca se voit ils veulent passer a la télé pour témoigner allé arrache toi d’la. On baise les keufs ki nous blesse

  3. « ils veulent passer à la tété pour témoigner », j’vois pas trop le rapport ? Ni l’intérêt en faîtes…
    C’est vrai que des CRS ont peut-être fait des blessé, inintentionnellement, parmi les lycéens ordinaires qui ne faisaient qu’assister à cause de l’émeute, mais quand tu dis que vous « baisez les keufs qui vous blesse » j’trouve ça un peu ironique. Généralement les casseurs blessent ou cherchent à blesser en premier les policiers alors qu’ils ne font que leur boulot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :