Emeute à Constantine lors de l’évacuation d’un bidonville – mars 2010

23 policiers blessés dans une émeute

lexpressiondz.com

06 Mars 2010 –

Pas moins de 23 policiers, en plus du chef du cabinet du wali monsieur Harièz et deux de ses collaborateurs des services de l’urbanisme, ont été blessés, lors d’une émeute qui a éclaté au niveau de la rue Roumanie, un quartier mitoyen de Bardo, jeudi matin à la suite de l’opération de l’évacuation de plusieurs familles vers d’autres logements à la nouvelle ville Ali-Mendjeli. L’émeute a débuté lorsqu’une des familles concernées par cette opération de relogement a fait obstruction à la décision des autorités locales en refusant de quitter les lieux. Les forces de l’ordre appelées à intervenir se sont affrontées à une masse de jeunes qui se sont défendus par des jets de pierres. Les blessés ont été évacués vers le centre hospitalo-universitaire de Constantine pour des soins. Devant ces émeutes, l’opération a tout simplement été reportée jusqu’à nouvel ordre.

Un relogement sur fond de contestation à Constantine

letempsdz.com

15-02-2010

27 familles sur les 717 de l’avenue Roumanie bénéficient de nouvelles habitations

Le programme d’éradication des bidonvilles se poursuit à Constantine. L’avenue Roumanie, inscrite dans ce programme depuis trois années, a connu hier un mouvement de protestation dû au relogement de seulement 27 familles, sur les 717 concernées, vers de nouvelles habitations à Ali Mendjeli. 19 d’entres elles ont bénéficié d’appartements de type F2 et les 8 autres de F3.

Les critères retenus dans cette sélection étant le nombre de personnes composant les familles qui doit être supérieur ou égal à 5 pour pouvoir acquérir un F3. Cependant, le reste des familles devrait être relogé dans les semaines à venir, selon les responsables de la daïra. Ce décalage dans le relogement a été attribué au retard dans les travaux de viabilisation des nouvelles habitations situées à la nouvelle-ville Ali Mendjeli et notamment les travaux de raccordement à l’électricité et au gaz naturel.

Par ailleurs, il est à préciser que la commission chargée du recensement des familles résidant dans l’avenue Roumanie ouvrant droit au relogement a fait état, dans un bilan préliminaire, de l’existence de près de 800 familles dépourvues des conditions minimales d’hygiène et de sécurité.

Le nombre de familles recensées en prévision de l’éradication prévue initialement au mois de décembre 2009, dans la perspective de son réaménagement, a été «revu à la baisse» après la vérification des listes des bénéficiaires en cours par les services compétents. Ce qui n’a pas manqué d’irriter les habitants qui se sont regroupés hier pour protester contre l’éviction pour certains et l’insuffisance d’indemnisation pour d’autres.

Pourtant et lors de son dernier message adressé à la population, le wali, M. Boudiaf, avait exhorté les membres de la commission de recensement à mener minutieusement les enquêtes afin que personne ne soit lésé dans ses droits. «Je fais entière confiance à la commission d’enquête. Elle n’a laissé aucune famille répondant aux critères de relogement sans toit», a-t-il expliqué, avant d’ajouter : «On a relevé un pourcentage important d’habitants qui ne possèdent pas de titre de propriété.»

Enfin, il est à signaler que le parc immobilier à Constantine renferme 4800 nouveaux logements dont la moitié est fin prête. Les opérations de relogement se poursuivront au fur et à mesure au premier trimestre 2010.

~ par Alain Bertho sur 6 mars 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :