Emeutes en Algérie après le match Algérie Egypte – novembre 2009

Le siège d’Egypt Air à Alger incendié par des centaines de supporters de football

17 novembre 2009

ALGER — Le siège d’Egypt Air a été saccagé en plein centre d’Alger lundi par des centaines de supporters de l’équipe algérienne de football, qui ont défoncé portes et fenêtres avant de mettre le feu au mobilier, a constaté un journaliste de l’Associated Press.

Un énorme panache de fumée noire s’est dégagé des fenêtres donnant sur le boulevard Mohamed V, rendant du coup la visibilité quasiment nulle pour les automobilistes qui, contraints de s’arrêter, ont participé du coup la mêlée générale.

« One, two, three, viva l’Algérie », scandaient les supporters, filles et garçons, pendant que les sapeurs-pompiers tentaient d’éteindre les flammes pour empêcher le feu d’atteindre les étages supérieurs de l’immeuble, d’où s’élevaient des cris d’angoisse des occupants.

« Je n’ai pas pu obtenir un billet pour aller à Khartoum (Soudan) aujourd’hui, mais pour moi, participer à la mise à sac de cette agence est une façon de venger le sang de nos camarades joueurs qui ont échappé à la mort », a déclaré à l’AP l’un des supporteurs, Karim Habili, étudiant en interprétariat à la faculté d’Alger Centre.

Air Algérie a programmé à partir de lundi 30 vols à destination de Khartoum depuis Alger, Constantine et Oran pour permettre aux supporters algériens d’assister au match de leur équipe mercredi contre l’Egypte, rencontre décisive pour la qualification au Mondial 2010 en Afrique du Sud. Samedi, l’Egypte a battu l’Algérie 2-0 au Caire. Le ministère de l’Intérieur égyptien a fait état de 32 blessés -20 Algériens et 12 Egyptiens-dans des accrochages entre supporteurs à la sortie du stade.

Les services de sécurité déployés sur les lieux de l’incendie au siège d’Egypt Air lundi tentaient de convaincre la foule de s’éloigner des flammes, sans user de leurs matraques. Selon un officier de police ayant requis l’anonymat, « ordre a été donné de haut de canaliser la foule sans recours à la violence pour éviter des dérapages ».

Dimanche soir c’est le siège flambant neuf de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy, du groupe égyptien Orascom, qui avait été vandalisé à Bab Ezzouar par des centaines de jeunes supporteurs arrivés des quartiers environnants. Des véhicules de service ont été incendiés, du matériel informatique et des milliers de téléphones portables ont été subtilisés par les manifestants aux cris de « le peuple avec vous les Verts ». Le personnel de nationalité égyptienne s’est réfugié dans un hôtel international situé à 500 mètres du siège vandalisé.

De nombreux autres bureaux et boutiques de Djezzy ont été mis à sac dimanche soir et lundi à travers le territoire algérien.

Une filiale d’une société égyptienne attaquée à Alger

lundi 16 novembre 2009 18h43

ALGER, 16 novembre (Reuters) – Une foule de supporters de football a attaqué dans la banlieue d’Alger dimanche soir le siège de Djezzy, filiale algérienne de la compagnie égyptienne Orascom après les incidents qui ont marqué la visite de l’équipe nationale algérienne au Caire.

Des vitres ont volé en éclats et du matériel de bureau, notamment des ordinateurs, a été détruit, a constaté lundi un reporter de Reuters. Les vitres d’une dizaine de véhicules garés sur le parking ont été brisées. La direction de la société a fait état du vol de matériels téléphoniques et informatiques.

Des policiers avec un canon à eau étaient sur place lundi pour prévenir toute nouvelle attaque.

La presse algérienne a fait état de la mort de plusieurs supporters algériens blessés dans les incidents qui ont suivi samedi au Caire le match Egypte-Algérie de qualification pour la Coupe du monde 2010, remporté 2-0 par les Egyptiens.

L’ambassadeur d’Algérie en Egypte, Abdelkader Hadjar, interrogé par l’agence de presse APS, a parlé d’une cinquantaine de supporters algériens blessés, sans faire état de décès.

Pour leur part, les journaux égyptiens ont publié des photos censées montrer des fans algériens se livrer à des violences à l’aéroport du Caire avant de reprendre l’avion pour l’Algérie.

Jeudi, dès l’arrivée au Caire de l’équipe algérienne, trois joueurs avaient été légèrement blessés lorsque leur autocar avait été la cible de jets de pierres. Le ministère algérien des Affaires étrangères avait publié un communiqué exprimant sa consternation après cette attaque. (Christian Lowe, avec Mariam Karouny et Alastair Sharp au Caire, version française Guy Kerivel)

Saccage des locaux d’Orascom à Alger : « La police a laissé faire. »

17 novembre 2009

Le week-end dernier, après le match remporté par les Pharaons contre les Fennecs (2-0), les locaux de plusieurs entreprises égyptiennes implantées en Algérie ont été pris pour cible par des casseurs. Dimanche, Anis (le nom a été modifié) se trouvait aux alentours du bâtiment qui abrite la direction générale de l’entreprise de téléphonie Djezzy, filiale du groupe égyptien Orascom, à Alger. Selon lui, la police a laissé faire les jeunes qui ont caillassé et pillé le siège de l’entreprise, qui estime le préjudice à plusieurs millions de dollars. Le quotidien El Watan écrit qu’au contraire, « la police anti-émeute est intervenue pour arrêter le saccage » et « a interpellé certains assaillants »..

Je suis tombé sur un groupe d’environ 200 jeunes qui se dirigeaient vers la direction générale de Djezzy, filiale du groupe égyptien Orascom, dans le quartier algérois de Dar el-Beida. Je les ai suivis. Ces jeunes n’avaient pas un profil de casseur, c’étaient plutôt des gens des quartiers alentours. Une dizaine de camions de la police anti-émeute étaient stationnés autour du bâtiment. Les jeunes ont commencé à caillasser les fenêtres. La police n’a pas réagi, alors ils se sont mis à jeter des pierres plus grosses. Comme les forces de l’ordre ne réagissaient toujours pas, ils ont cassé le portail et sont entrés dans le bâtiment et ont pillé jusqu’au dernier étage, celui de la direction. Ils ont emporté tout ce qu’ils pouvaient trouver : les ordinateurs, les imprimantes, mais aussi les climatiseurs et les fontaines à eau ! La police n’est intervenue qu’au moment où certains jeunes tentaient de mettre le feu au bâtiment. On dirait que les forces de l’ordre étaient davantage sur les lieux pour protéger les émeutiers que l’entreprise… Les incidents ont commencé vers 19H30 et ça a duré jusqu’au lendemain matin. De nombreuses boutiques ont été attaquées dans le centre, mais c’est à la direction de la société que les dégâts ont été les plus importants. Si l’Algérie perd le match d’appui mercredi, je peux vous dire que les incidents seront nettement plus graves que ceux que l’on a connus ce week-end » (Voir à ce sujet notre autre billet : Les supporters algériens dérapent).

Béjaïa : l’agence Djezzy encerclée par des centaines de manifestants

16 novembre 2009

Par Amer Naili

L’agence commerciale Djezzy de Béjaïa était encerclée, lundi en début de soirée, par plusieurs centaines de manifestants qui souhaitaient l’incendier, a appris TSA auprès de témoins sur place. D’importants renforts policiers ont été dépêchés sur place et la situation était tendue vers 21 heures. Les manifestants scandaient des slogans hostiles aux Egyptiens. « Les forces de l’ordre ils sont sur les lieux mais l’affrontement avec les supporters semble inévitable », explique un témoin joint au téléphone.

Plus tôt dans la journée, les habitants et des étudiants de l’université ont organisé une marche populaire pour dénoncer l’agression des Verts en Egypte. « Après la manifestation, plusieurs supporters se sont mis à rechercher des Egyptiens dans la ville pour les punir », affirme un témoin.

Plusieurs agences de Djezzy, filiale du groupe égyptien Orascom Telecom, ont été incendiées ou saccagées à travers le pays depuis dimanche. A Alger, le siège de l’opérateur mobile a été saccagé dimanche soir par plusieurs milliers de manifestants. Djezzy a décidé de rapatrier en Egypte l’ensemble de ses expatriés égyptiens travaillant en Algérie

 

~ par Alain Bertho sur 18 novembre 2009.

9 Réponses to “Emeutes en Algérie après le match Algérie Egypte – novembre 2009”

  1. Il est sûr que tout ces dégâts n’avaient pas lieu d’être, mais je comprends parfaitement les supporters algériens. Même s’ils l’ont mal montré, ils ont fait savoir que l’Algérie est et sera toujours là, quoi que les autres (ceux qui nous détestent) puissent faire… Les égyptiens n’avaient pas non plus à maltraiter (et encore, le mot est doux) nos ressortissants habitant au pays des Pharaons. Et on en fait quoi de nos morts, hein? On en parle à peine… Les dégâts sur Djezzy ne sont rien face à la douleur de ceux qui ont perdu un proche…!

  2. VIVA L’ALGERIE

  3. Jésus est Seigneur

  4. ET VIVA L’ALGERIE

  5. Moi je pense que tout ce qui s’est passé au Caire était préparé à l’avance par certains responsable qui ont voulu que cette guerre froide éclate entre les deux pays, puisque cela n’est jamais arrivé, et certains médias égyptiens ont rajouté de l’huile au feu en insultant les algériens, et puis partout et dans chaque pays il ya des marginaux qui n’ont rien à faire car foutre la pagaille (agression etc…)en égypte aussi il y a pire qu’en Algérie, et tout ce qui s’est passé au Soudan c’était des 2 côtés et pour dire que les algériens avaient des couteaux en venant de l’algérie, n’il y t-il pas un scanner à l’aéroport ? je ne pense pas, une petite minorité a pu se procurer des armes blanches, il y a eu des bléssés des 2 côtés, mais ce n’est pas une raison pour que les TV insultent le peuple algérien avec des mots sur leur originalité, leur indépendance…. par contre les algeriens n’ont rien dit et seuls quelques vidéos de citoyens ont émis des insultes à l’encontre d’Egypte, alors évitons de tomber dans un piège qui est préparé à l’avance pour qu’une guerre éclate entre les 2 pays. A vous d’analyser. Merci

  6. 1 2 3 veva l’algerie (sadek) IVAHLLAL

  7. لا ارى اى تعليق على ما حدث للمصريين فى السودان بعد مبارة مصر والجزائر المقامة هناك من هجوم الجزائريين على المصريين بعد الخروج من الاستاد وهم فى طريقهم الى المطار وتكسير الاتوبيسات التى تحملهم ورشقهم بالحجارة والسكاكين ومطاردتهم فى الشوارع من مجموعات من الصبية الجزائريين الذين جاءوا الى الخرطوم على متن طائرات القوات الجوية الجزائرية

  8. one two three viva l algerie est un cri qui emane des profondeurs de l ALGERIE qui a soif de remporter des victoitres et encore des victoires ……. dans d autres domaines politiques economiques sociales et culturelles .
    l agression de notre equipe nationale et de nos supporters par les egyptiens etaient premeditees et ce n est qu un obstacle insignifiant dans le chemin des ALGERIENS qui sont determinés a remporter d autres victoires en AFRIQUE DU SUD.

  9. slt je souhaite avant tout dire un grand MERCI A NOTRE CHERE ET GLORIEUSE EQUIPE DE FOOT QUI A REMPORTE CE MATCH GRASSE A LEUR COURAGE ET A LEUR DETERMINATOIN POUR PROUVER AUX EGYPTIENS QUE NOUS SOMMES LES MEILLEURS MALGRES TOUS CE QU ILS ONT FAIT ET COMME DIT LE CORAN INA ALAH LA YOHIBOU ADALIMINE WA INAHOHOU MAA SABIRINE SADAKA ALAH 3DIM MAAK YA SAADANE POUR D AUTRES VICTOIRES EN AFRIQUE DU SUD RABI YAHFADKOM INCHALAH TAHYA BLADI TAHYA BOUTEFLIKA ONE TWO THREE VIVA L ALGERIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :