Affrontements à Chanteloup les Vignes mars 2009

poissy

Nouveaux heurts entre jeunes et policiers à Chanteloup-les-Vignes

NOUVELOBS.COM | 08.03.2009

Une soixantaine de jeunes s’en sont violemment pris à des policiers à Chanteloup-les-Vignes qui ont répliqué avec des tirs de flash-ball et des grenades de gaz lacrymogène.

Une soixantaine de jeunes se sont affrontés de manière sporadique samedi soir à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) avec la police qui a répliqué par des tirs de flash-ball et de gaz lacrymogène, a-t-on appris dimanche 8 mars de source policière. Deux d’entre eux ont été interpellés.

Une patrouille contrôlait les occupants d’une voiture vers 21h40 lorsqu’elle a été la cible de projectiles. Les forces de l’ordre se sont dégagés en tirant au flash-ball.

MJC encerclée

Lors d’un second contrôle, les policiers ont de nouveau été violemment pris à partie par plusieurs groupes de jeunes « très mobiles », selon cette source. Les policiers ont alors répliqué par des tirs de flash-ball et de grenades de gaz lacrymogène avant de se replier vers le poste de police en attendant la venue de CRS.

A l’arrivée de ces derniers, vers 23h, les jeunes se sont enfuis vers la maison de la jeunesse et de la culture qui a été encerclée par la police. A la fermeture de la MJC, peu avant minuit, les policiers ont interpellé deux d’entre eux « reconnus comme des individus virulents ayant participé aux échauffourées », selon cette source policière. Les deux jeunes hommes, âgés de 17 et 24 ans, ont été placés en garde à vue au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines

Echauffourées à Chanteloup-les-Vignes

AFP

08/03/2009

Une soixante de jeunes se sont affrontés de manière sporadique samedi soir à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) avec la police qui a répliqué par des tirs de flash-ball et de gaz lacrymogène et interpellé deux d’entre eux, a-t-on appris de source policière.

Les premiers heurts ont commencé vers 21h40 quand une patrouille, qui contrôlait les occupants d’une voiture, a été la cible de projectiles. Les policiers se sont dégagés en tirant au flash-ball. Lors d’un second contrôle, les forces de l’ordre ont été une nouvelle fois violemment prises à partie par plusieurs groupes de jeunes « très mobiles », selon cette source. Les policiers ont répliqué par des tirs de flash-ball et de grenades de gaz lacrymogène avant de se replier vers le poste de police en attendant la venue de CRS

Yvelines: des policiers violemment pris à partie par une soixantaine de jeunes

8 mars 2009

Hier soir, vers 21h 40, à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, alors qu’une patrouille de police était en train de contrôler les occupants d’une voiture, une soixantaine de jeunes se sont opposés aux policiers en leur jetant des projectiles.

Pour se dégager, les forces de l’ordre ont été obligées de riposter par des tirs de gaz lacrymogènes et de flash-ball.

Quelque temps après, lors d’un second contrôle, les policiers ont été pris à partie par plusieurs groupes de jeunes.

Là encore, pour se dégager, les policiers ont fait usage de flash-ball et de grenades de gaz lacrymogènes, avant de se replier vers un poste de police dans l’attente des renforts de CRS.

À l’arrivée de ces derniers, les jeunes se sont réfugiés autour de la maison de la jeunesse et de la culture.

Selon une source policière, à la fermeture de la MJC, aux alentours de minuit, les policiers ont interpellé deux jeunes de 17 et 24 ans « reconnus comme des individus virulents ayant participé aux échauffourées. »

Yvelines : échauffourées entre jeunes et policiers à Chanteloup-les-Vignes

08/03/09

Une soixante de jeunes se sont affrontés de manière sporadique samedi soir à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) avec la police qui a répliqué par des tirs de flash-ball et de gaz lacrymogène et interpellé deux d’entre eux, a-t-on appris dimanche de source policière.

Les premiers heurts ont commencé vers 21h40 quand une patrouille, qui contrôlait les occupants d’une voiture, a été la cible de projectiles. Les policiers se sont dégagés en tirant au flash-ball. Lors d’un second contrôle, les forces de l’ordre ont été une nouvelle fois violemment prises à partie par plusieurs groupes de jeunes « très mobiles », selon cette source. Les policiers ont répliqué par des tirs de flash-ball et de grenades de gaz lacrymogène avant de se replier vers le poste de police en attendant la venue de CRS. A l’arrivée de ces derniers, vers 23H00, les jeunes ont pris la fuite vers la maison de la jeunesse et de la culture qui a été encerclée par la police. Lorsque la MJC a fermé peu avant minuit, les policiers ont interpellé deux d’entre eux « reconnus comme des individus virulents ayant participer aux échauffourées », selon cette source policière. Âgés de 17 et 24 ans, les deux jeunes hommes ont été placés en garde à vue au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Site visitors world map
visitors location counter

~ par Alain Bertho sur 9 mars 2009.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :