Journée d’étude « L’expression du désastre »

23 septembre 2008 : L’expression du désastre : entre épuisement et création

Journée d’Etude de l’Equipe anthropologie de la perception dans le cadre du GDRI du musée du quai Branly

->enregistrements vidéos de la journée->

Pour Maurice Blanchot, le désastre a toujours déjà eu lieu, ce n’est qu’une fois passé qu’on le réalise. Il prend forme de la brouille d’un regard mis à l’épreuve dans ces modalités perceptives et interprétatives. Il ouvre des failles béantes dans les vies ainsi que dans les régimes épistémiques dans lesquels elles évoluent. Appréhender anthropologiquement le désastre, c’est ainsi s’intéresser aux redéploiements épistémologiques qu’il occasionne tant dans les vies dévastées qui se recréent et créent, que dans les différentes modalités anticipatives, conjuratrices ou réparatrices qui lui font suite. C’est dans cette perspective que l’équipe anthropologie de la perception a abordé cette année « Le désastre, entre épuisement et création » lors de son séminaire EHESS au musée du quai Branly. La journée du 23 septembre sera ainsi l’occasion moins d’un bilan que d’un retour sur les différents thèmes traités allant du viol et des violences faites aux femmes aux situations d’ostracisme et de marginalisation liées à la maladie, de la survie au désastre pour les Autochtones comme éthique d’espoir à la question des camps des «tribus criminelles ». Le colloque poursuivra donc les réflexions entamées cette année que viendront compléter de nouvelles perspectives autour des conditions de (la) vie et des catastrophes écologiques.

Matinée

10 h

Barbara Glowczewski (LAS) et Alexandre Soucaille (LAS-Passerelles)

« La perception du désastre : synthèse »

Sandrine Rivet (GSPM-CREDAL) et Julien Langumier (RIVES).

« Anthropologie des risques et des catastrophes : pour une approche des interactions « victimes »-« experts » »

Bouazza Benachir (LAS)

« autour de la gestion du tremblement de terre au Maroc »

Salvatore d’Onofrio (LAS)

« le retour de Lévi-Strauss : de la catastrophe à l’anthropologie »

Discutante : Tassadit Yacine

Après-midi

14 h

Alain Bertho (Paris 8 – Saint-Denis)

« Émeutes et Internet».

Fabienne Martin (LESC)

« Se refaire un monde. Anthropologie d’une communauté de lépreux en Inde. »

Peter Pál Pelbart

(Université catholique pontificale de Sao Paulo)

« Ambiguïtés de la folie »

Alexandre Soucaille

(LAS équipe anthropologie de la perception-Passerelles)

« Questions sur une anthropologie du viol »

Discutante : Barbara Glowczewski

Programme des enseignements Musée du quai Branly en PDF

~ par Alain Bertho sur 3 septembre 2008.

 
%d blogueurs aiment cette page :