Le réseauTrancultura

L’Institut International Transcultura est un réseau universitaire international, créé en 1988, sous la forme d’une association (loi 1901) par Alain le Pichon et Umberto Eco, avec un groupe de chercheurs chinois et africains, à l’occasion du 9ème Centenaire de l’Université de Bologne.

L’Observatoire Transculturel Européen a été conçu en 2001 et a pour objet l’analyse des questions clés qui résultent de la rencontre et de la confrontation de nos cultures avec les cultures non européennes. Elle résulte d’une initiative Franco-allemande, fédérant autour d’Umberto Eco et l’Institut d’études supérieures de l’Université de Bologne, l’Université de la Sarre, et un réseau d’universités françaises : Paris 7, Paris 8, Cergy, coordonné par le CNAM, en partenariat avec le Lycée Louis Le Grand (associant les élèves des classes préparatoires).

Le réseau d’observation réciproque entre cultures européennes et non européennes développé par Transcultura, permettra de répondre à cette exigence croissante d’une connaissance réciproque entre les cultures qui constitue l’un des axes majeurs de l’action culturelle internationale que veulent promouvoir nos deux pays dans les relations de l’Union Européenne avec les grandes aires de cultures non européennes.

Ses participants

Chine : Tsinghua /Université de Pékin / Académie des Sciences Sociales

Iran : Université de Téhéran

Euro-Méditerranéen : Université d’Alger, Université de Rabat

Euro-Africain : Institut des Sciences Humaines – Bamako, Mali

Europe : L’Institut d’Informatique et Droit de l’Université de la Sarre

http://transcultura.jura.uni-sb.de/french/ziele.html

2001, 15 et 16 Novembre « Connaissance Réciproque », à Bruxelles

2002, 25 – 29. Novembre «Universal Knowledge and Language” à Goa (Inde)

2003, 14 et 15 Février à Paris « L’empire, la paix »

2004, 1 et 2 Octobre à Merzig « Le droit et la paix »

2005, Octobre « Connaissance Réciproque – Cultures of Knowledge », à Goa (Inde)

2006, 10 to 14 juillet « Jouer selon les règles du jeu », Merzig, Allemagne

2006, 24 Novembre, « Inde/Europe : stratégies pour une connaissance réciproque », Brussels, Belgium

Le travail de transcultura, initié en 1988 par Alain .Le Pichon et Umberto Eco, vaut par la continuité de ses participants, la régularité de ses rencontres, l’exigence conceptuelle de ses thématiques et la posture transculturelle.

C’est un outil précieux d’échange intellectuel, reconnu par les Universités participantes et par son financeur, l’Union Européenne.

 


 

~ par Alain Bertho sur 4 mai 2007.

 
%d blogueurs aiment cette page :