Emeutes en Algérie

Synthèses

2014

2013

2012

2011

  1. Les émeutes sur Internet – janvier 2011
  2. Emeutes – janvier 2011 – vidéos
  3. Facebook et Twitter bloqués en Algérie – 9 janvier 2011
  4. Bachdjerrah – 10 janvier 2011
  5. Bouira – 9 janvier 2011
  6. Tizi Ouzou – 9 janvier 2011
  7. Bou Smail – 9 janvier 2011
  8. Constantine – 8-9 janvier 2011
  9. Naciria (Boumerdès) – 8-9  janvier 2011
  10. Skikda – 8 janvier 2011
  11. Mostaganem – 8 janvier 2011
  12. Oran – 8 janvier 2011
  13. Ouargla – 8 janvier 2011
  14. Annaba – 8 janvier 2011
  15. Bejaia – 8 janvier 2011
  16. Tizi Ouzou – 8 janvier 2011
  17. Région de Tizi Ouzou – 8 janvier 2011
  18. Lakhdaria (Bouira) et Kadiria – 7 janvier 2011
  19. Constantine – 7 janvier 2011
  20. Sidi Aïch – 7 janvier 2011
  21. Bou Smail : un mort – 7 janvier 2011
  22. Bouira – 7 janvier 2011
  23. M’sila : un mort – 7 janvier 2011
  24. Annaba – 7 janvier 2011
  25. Belcourt (Laaqida- Alger) – 7 janvier 2011
  26. Chéraga – 6-7 janvier 2011
  27. Tizi Ouzou – 7 janvier 2011
  28. Kabylie – 7 janvier 2011
  29. Oran – 7 janvier 2011
  30. Akbou (Bejaia) – 6 janvier 2011
  31. Ighzer Amokrane (Béjaïa), Bouira et Ain Defla – 6 janvier 2011
  32. Alger, Riouba, Dergana, Bordj el-Bahri, Bordj El Kiffa, Boumerdès, Akbou, Bordj Menaël et Naciria – 6 janvier 2011
  33. Bab-El-Oued, Alger, Staouali, Tipaza, Fouka, Djelfa – 5 janvier 2011
  34. Oran – 5 janvier 2011
  35. القليعة Koléa – 4 janvier 2011

2010

2009

2008

2007


3 Réponses to “Emeutes en Algérie”

  1. [...] mi limito a riportarvi i link riguardanti i moti in Algeria dall’inizio dell’anno perché sono convinto che sia significativo anche solo il loro [...]

  2. Ecoutez, l’algérie, hélas, ce n’est plus un pays! À cause du régime totalitaire et les islamistes bornés qui ont rendu ce pays ainsi. Nous devons débarrasser de ce régime perfide, corrompu, têtu parce qu’il ne veut pas lacher le fauteuil du regne et ce depuis la veille de l’indépendance. Le clan d’oujda est notre mal, notre souffrance, notre malaise, notre pauvreté culturelle, economique, politique et sociale. Mustapha from canada.

  3. lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 722 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :