Emeute à الشراقة Cheraga après la mort d’un jeune – 31 janvier 2012

Les habitants de Chéraga investissent la rue

lexpressiondz.com

Par Nabil BELBEY – Mercredi 01 Fevrier 2012 –

Encore une fois et à en croire les témoignages des uns et des autres, la corruption, la hogra, le favoritisme et le déni de justice ont engendré cette situation explosive.

De violents affrontements ont eu lieu, hier, entre des manifestants et les forces antiémeute de la Gendarmerie nationale. Vers midi, les hommes en uniforme ont dû recourir à l’usage de bombes lacrymogènes et autres moyens lourds comme les camions équipés de lances à eau.

Ces heurts ont néanmoins fait plusieurs blessés dans les rangs des gendarmes qui se sont engouffrés jusque dans les ruelles du village Sidi Hassan, fief de la révolte… A l’origine de ce soulèvement, la libération contestée des présumés complices de l’assassin d’un jeune de cette localité.

En effet, suite à cette décision de justice, la population s’est organisée pour barricader les passages menant à Sidi Hassan, soit la route qui relie les Dunes à Chéraga, laquelle a été complètement coupée à la circulation par des manifestants. Cet axe était donc entièrement barricadé et il n’était pas possible d’accéder à Chéraga via ce tronçon. Lire la suite…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus d’infos

~ par Alain Bertho sur 1 février 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :