Emeute à تبسة Tébessa après la mort de deux jeunes contrebandiers – 20 janvier 2012

Tébessa malade de la contrebande

 elwatan.com

22.01.12

Le calme est revenu, hier, dans les rues de Tébessa après les violentes émeutes qui ont mis la ville sous le choc durant la journée de vendredi. Le décès de deux jeunes contrebandiers au volant de leur pick-up de marque Ford avait mis le feu aux poudres, provoquant la réaction de leurs proches et de dizaines de jeunes liés aux filières de la contrebande transfrontalière dans cette wilaya.

Tébessa.
De notre envoyé special
L’incident est le premier du genre en cette nouvelle année. Il s’inscrit cependant au pied d’une longue liste d’incidents qui mettent en scène des contrebandiers ciblés par les forces de répression du banditisme et vengés par leurs clans. L’attaque, fin octobre dernier, d’une caserne des Douanes de Tébessa par la famille d’un contrebandier décédé lors d’une course-poursuite est encore fraîche dans les mémoires. Le phénomène illustre la puissance qu’a prise le cartel de la contrebande et ses ramifications face à un Etat de plus en plus fragile. L’enchevêtrement des intérêts où se rencontrent bandits, tribus, représentants de l’Etat ripoux et politiques, a produit une véritable pègre qui a su se construire et faire main basse sur la wilaya durant les deux dernières décennies. La population, quant à elle, est prise en otage et souffre en silence.

Les faits : Bilel Djenina et Hamza Khemaïssia, âgés de 25 ans et qui s’adonnent au trafic à la frontière, transportent, dans la nuit de jeudi à vendredi, du poisson impropre à la consommation en provenance de Tunisie et destiné au marché local. Vers 23h, leur véhicule force le barrage fixe du carrefour, sur la route menant vers El Kouif et le poste-frontière, pour éviter la saisie et l’arrestation. En s’engageant sur la rocade, ils tombent, quelques centaines de mètres plus loin, sur une patrouille de police. Le noir, la vitesse du véhicule, l’état de la chaussée et la réaction des policiers précipitent le pick-up dans le mur d’une station de lavage. Les passagers décèdent sur le coup.
La réaction de leur famille et leurs amis, qui habitent le même quartier, ne se fait pas attendre. Elle est brutale. Lire la suite…

Plus d’infos

~ par Alain Bertho sur 23 janvier 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :