Logement : émeute à باب الواد Bab El Oued et Oued Koriche-Climat de France (Alger) – 14 septembre 2011

Affrontements à Bab El Oued entre des habitants et les forces antiémeute

tsa-algerie.com

15 09 2011

Ratiba Bouadma

De violents affrontements se déroulent depuis quelques heures au carrefour Triolet à Bab El Oued, à Alger, entre les forces de sécurité et des habitants de Diar El Kaf qui s’opposent à leur relogement dans des logements neufs à Birtouta, à l’extrême ouest de la capitale, a‑t‑on constaté sur place. Les manifestants, en majorité des adolescents, ont brûlé des pneumatiques sur la chaussée et harcèlent les forces antiémeute avec des jets de pierres, de bouteilles en verre et autres objets tranchants. La route jonchée de pierres est impraticable. Des passants ont été blessés par les pierres lancées par des jeunes à partir des toits des immeubles et des crêtes avoisinantes.

Des sources locales ont indiqué à TSA que des habitants de Diar El Kaf (ex‑ Carrière Jaubert) étaient revenus dans leurs habitations, après avoir été relogés dans des logements neufs à Birtouta, exprimant ainsi leur refus d’habiter dans leur nouveau quartier. Ce refus est motivé, selon les mêmes sources, par leur crainte d’affrontements avec leurs nouveaux voisins originaires d’El Harrach, à l’est de la capitale. Mais les autorités semblent déterminées à faire respecter leur plan de relogement. Lire la suite…

Violentes émeutes dans des quartiers d’Alger

algeriesoir.com

14 septembre 2011

De violentes émeutes ont éclaté ce mercredi après midi à Climat de France et à Bab Eloued, deux quartiers populaires d’Alger. Les émeutes ont débuté mardi soir dans le quartier historique de la Casbah et se sont étendues aujourd’hui aux quartiers environnants. Dans les deux cas, c’est la distribution de logements sociaux qui est à l’origine des contestations. Dans la soirée de ce mercredi (à 20h, heure algérienne), les affrontements ont repris et se poursuivent dans le quartier de Climat de France. Après une accalmie relative pendant le mois du ramadan, l’Algérie vit, à nouveau, au rythme des émeutes, des routes coupées et des institutions publiques fermées par la population. En fait, depuis le mois de janvier, le pays est en état quasi insurrectionnel. Des milliers de mouvements protestation, se sont déroulés à travers le territoire. Pour le moment le régime répond à chaque fois, soit par la répression ( des chômeurs ont été condamnés à la prison) soit par des augmentations de salaires et des subventions de produits de larges consommation . Visiblement cette politique d’ »achat de la paix sociale » en utilisant la manne pétrolière ne donne pas de résultat.

KalimaDZ

Plus d’infos

~ par Alain Bertho sur 15 septembre 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :