Emeute à تمالوس Tamalous (Skikda) – 2 juin 2011

Émeutes pour libérer le maire de Tamalous. 11 policiers blessés à Skikda

liberte-algerie.com

Samedi 04 Juin 2011)

Par : A. Boukarine

Des affrontements entre habitants et forces antiémeutes ont eu lieu, jeudi, à Tamalous, à la suite de l’incarcération, mardi dernier, du P/APC de cette commune pour passation de marchés contraires à la législation, faux et usage de faux, menaces et chantage.

Onze policiers ont été blessés parmi lesquels deux ont été transportés dans un état grave à l’hôpital de Skikda.

Tout a commencé lorsque des centaines d’habitants de la commune ont investi la rue et bloqué la RN85 reliant Collo à Constantine, la RN43 entre Jijel et Skikda et d’autres routes secondaires. Les manifestants ont, par ailleurs, brisé les fenêtres de la nouvelle sûreté, des sièges de l’APC, de la daïra et du tribunal, et saccagé des pylônes de l’éclairage public et des véhicules stationnés au niveau de la route principale.

Une dizaine de jeunes ont été interpellés puis libérés suite à une médiation entreprise par un sage de la ville, nous indiquera un habitant.

Skikda : Plusieurs blessés dans de violentes manifestations à Tamalous

elwatan.com

02.06.11

La ville de Tamalous, au sud ouest de Skikda a été secouée jeudi après-midi par de grandes manifestations. Des centaines de citoyens, selon des témoignages se sont attaqués, à coup de pierres au siège nouveau commissariat. Des affrontements entre de jeunes manifestants et les forces de l’ordre ont eu lieu, occasionnant un grands nombre de blessés, des policiers dans leur majorité. « Six policiers, au moins, ont été blessés et l’un d’eux se trouve dans un état assez critique » affirme une source crédible.

Des témoins oculaires rapportent de graves scènes d’émeutes « toute la ville est à la merci des jeunes manifestants. Les édifices publics sont caillassés et les fumées des bombes lacrymogènes emplissent l’atmosphère. On se croirait dans une ville syrienne. On entend les sirènes des ambulances mais il nous est impossible de sortir pour nous enquérir de la situation exacte »  témoigne un habitant, joint par téléphone.

Cette colère a été attisée par la mise en détention du nouveau P/APC de la commune de Tamalous qui a pris ses fonctions il y a moins d’un mois seulement. Il était poursuivi  pour «  malversation et abus de pouvoir » dans  une affaire qui remonte 1999, année où il occupait le poste de  vice-président. Lire la suite...

 

 

~ par Alain Bertho sur 4 juin 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :