Emeute du logement à باشجارة Bachdjarah (Alger) et Oued Ouchayeh – 25-26 décembre 2010


Bachdjarrh (Alger) : Calme précaire aux Palmiers après deux jours d’émeutes

letempsdz.com

27-12-2010

De nouvelles émeutes risquent à tout moment de se produire au quartier des Palmiers, dans la commune de Bachdjarrah, comme c’était le cas samedi et dimanche derniers. La population, occupant depuis 1962 une ancienne caserne coloniale, réclame son relogement dans les meilleurs délais.

En mars dernier, Mohamed Hattab, à l’époque wali délégué d’El Harrach (Alger), actuellement secrétaire général de la wilaya, était en tournée d’inspection dans la cité les Palmiers, dans la commune de Bachdjarrah. M. Hattab voulait sûrement voir de très près dans quelles conditions vit la population de ce quartier construit à l’époque coloniale et qui faisait office de caserne. Avant de quitter les lieux, le wali délégué avait pris un engagement devant les habitants :

«Si vous n’êtes pas relogés d’ici octobre, vous êtes autorisés à faire ce que vous voulez !» D’attente en attente, la population s’est retrouvée à la fin de l’année 2010 avec la certitude de demeurer sur place pour une période indéfinie. Le relogement avant octobre, ou même décembre, c’était des paroles dans l’air ! La suite était donc prévisible. Prenant au mot M. Hattab, les résidents ont fini par passer à l’action et ont fait ce qu’ils étaient «autorisés de faire». Lire plus…

 

L’atmosphère reste tendue à Oued Ouchayeh

letempsdz.com

26-12-2010

Des émeutes ont secoué le quartier dans la soirée de samedi

Les scènes de violence qui ont éclaté samedi au niveau du tunnel de Oued Ouchayeh ont nécessité l’envoi de plusieurs unités de police pour ramener le calme et éviter tout débordement. Les émeutiers, originaires du quartier les Palmiers (Bachdjerrah) exigent d’être relogés dans des logements décents pour fuir les appartements exigus qu’ils occupent depuis plus de 40 ans.

Hier, aux mêmes endroits, des émeutes ont éclaté, nécessitant un impressionnant dispositif de sécurité, particulièrement les brigades anti-émeute, dont les éléments étaient postés, gourdin à la main, sur différents points sensibles susceptibles d’être le foyer d’une nouvelle poudrière. Pour rappel, dans la journée de samedi, des habitants des quartiers des Palmiers avaient bloqué l’accès du tunnel de Oued Ouchayeh, ce qui avait causé un interminable encombrement automobile.

Les véhicules de la police anti-émeute étaient stationnés tout au long de l’autoroute, sur le  flanc droit en direction de Oued Smar, en cas où de nouvelles échauffourées. Les policiers étaient également sur les lieux pour superviser l’opération de «prévention». Lire plus…

Des habitants ont fermé le tunnel hier soir, Colère à Oued Ouchayeh

algerie360.com

26 12 2010

Pour ne pas déroger à la règle, l’opération de relogement que lance à partir d’aujourd’hui la wilaya d’Alger a déclenché une vive protestation parmi les habitants de Oued Ouchayeh.

S’estimant exclus des listes des bénéficiaires, ils ont fermé à la circulation le tunnel, prenant au piège et en otage des milliers d’automobilistes, ce qui a créé un embouteillage monstre sur les principaux axes routiers de la capitale. Ce matin, la tension était encore perceptible bien que le tunnel ait été rouvert à la circulation.

Hier, vers 15h, les familles qui habitent cette localité ont décidé de sortir dans la rue pour protester contre «la hogra» et contester leur exclusion du programme de relogement et «les promesses non tenues» des responsables.

Des affrontements, ayant fait plusieurs blessés, ont éclaté entre les jeunes du quartier et les forces de sécurité qui ont été dépêchées sur place. La route était coupée à la circulation et de nombreux usagers de cet axe routier ont été pris au piège. Ils ont été obligés de rebrousser chemin, provoquant d’énormes embouteillages. Lire plus…

Omis par l’opération de relogement à Alger – Baraki et Oued Ouchayah s’embrasent

biladi.fr

déc. 26 |2010

Emeute à Baraki, sit-in à Oued Ouchayah et ébullition dans plusieurs quartiers et bidonvilles, suite aux opérations de relogement inscrites dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire. La banlieue d’Alger s’embrase pour un logement.

Décidément, pour chaque opération de relogement inscrite dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, des émeutes s’éclatent entre les forces de l’ordre et des citoyens qui s’estiment lésés de leur droit légal à un logement décent.

Lorsque les procédures règlementaires en vue de bénéficier d’un logement se heurtent à des blocages de tout bord, le recours à l’affrontement devient ainsi, pour ces citoyens, la seule alternative pour faire entendre leurs voies face à des responsables locaux qui ne manient de façon majestueuse que le langage des fausses promesses. Lire plus…

Hamid Mohandi

~ par Alain Bertho sur 28 décembre 2010.

Une Réponse to “Emeute du logement à باشجارة Bachdjarah (Alger) et Oued Ouchayeh – 25-26 décembre 2010”

  1. je suis temoin de quelque chose qui m’ étonné le lendemain des émeutes dans le quartier de oued ouchayeh j’étais dans le bureau du maire de bachjerrah s’était pour lui parler de mes parents et leur dossier de logement mais c’était vraiment inutile car pour moi ce maire là ne sert a rien la chose qui m’a étonné c’était son coup de fil qu’il a reçu de la part de MR le WALI qui lui disait de calmer les choses avec les émeutiers mais sa réponse était étonnante (ne vous inquiétez pas MR car ce peuple il va comprendre avec un mot gentil (kalima taiiba) il nous prend vraiment pour des tuffs est c’est grave je suis vraiment désolée car ce maire là m’a mal parlé quands je lui ai dit que mon pere est fils de chahid il est mort en pensant a mere il est mort dans mes bras en me disant écoute ma fille la mairie m’a donné un logement mais ils me l’ont elevé car au lieu de toucher 10000 DA je touche 10800DA est ce que c’est normal moi je trouve que ce n’est pas normal alors on a raison de manifester de cette façon car c’est la meilleur façon pour traduire notre colere ET BON COURAGE TOUS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :