Emeute à Haï Ibn Sina ابن سينا هاي (Oran) – octobre 2010

Affrontements entre policiers et citoyens à haï Ibn Sina

liberte-algerie.com

6 10 2010

Une arrestation a failli tourner au drame à Oran

Avant-hier, à partir de 12h30, pendant plus d’une heure, la rue des Frères-Saâdi dans le chaud quartier de Victor-Hugo, appelé par les Oranais “Tirigou”, a été le théâtre d’affrontements entre citoyens habitants cette rue et des éléments de la police relevant de la brigade d’intervention de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Oran.

Selon nos sources, les policiers ont intervenu pour procéder à l’arrestation de M. S., 27 ans, impliqué dans une affaire d’escroquerie.

Cependant, les parents du mis en cause diront que “l’affaire est en instruction, notre fils a été relaxé par le procureur, ce n’est pas à la police de venir le chercher quelques jours après sa remise en liberté”. La mère du mis en cause criera : “Pourquoi la police s’acharne-t-elle contre mon fils, s’il était coupable il aurait été gardé en prison ? La justice est souveraine dans notre pays. Et puis pourquoi a-t-on arrêté mon deuxième fils ?” Selon des témoins oculaires, “les parents du mis en cause se sont, certes, opposé à l’arrestation de leur fils mais ce qui a envenimé la situation c’est la manière forte utilisée par les policiers qui ont même tiré un coup de feu pour disperser les rangs de la famille et des amis du mis en cause”. Toujours selon les habitants de la rue des Frères-Saâdi, “la tension est montée d’un cran suite aux tirs et ce sont tous les jeunes du quartier qui sont intervenus. Les policiers allaient être lynchés et la rue a été barricadée. Les affrontements ont duré pendant plus d’une heure”, nous dit-on. Du côté du service de communication de la Sûreté de wilaya, le responsable dira : “Il n’y a pas eu de tirs à la rue des Frères-Saâdi. Nos éléments sont allés à la recherche de M. S. pour une affaire de vol et d’escroquerie qui n’a rien à voir avec l’affaire pour laquelle il a été relaxé par le tribunal de Aïn-El-Turck qui est une affaire de stups.”

La même source a indiqué que “le mis en cause a été arrêté ainsi que  deux personnes parmi ceux qui se sont opposés à son arrestation, dont son propre frère”.

Le chargé de communication de la police a fait savoir que “seul S. M. a été gardé pour les besoins de l’enquête sur l’affaire de vol et d’escroquerie et les deux autres jeunes dont son frère ont été relaxés dans l’après-midi”.

~ par Alain Bertho sur 7 octobre 2010.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :